Le casque VR Oculus Go est disponible avec une carte-cadeau de 30 $ sur Walmart !

Walmart souhaite vous aider à entrer dans le monde virtuel avec le casque Oculus Go en ajoutant une carte-cadeau de 30 $ (environ 27 €) pour chaque achat. Le géant de la vente au détail en ligne organise une promotion de la version 32 Go de stockage pour un prix de 199 $ (environ 178 €), et la version 64 Go pour 249 $ (environ 223 €), avec une livraison gratuite.

Walmart Oculus Go Gift-Card
Walmart Oculus Go Gift-Card

Le casque de réalité virtuelle Oculus Go a été annoncé lors de la quatrième conférence des développeurs de Facebook, en octobre 2017, et a été disponible sur le marché en mai 2018. Depuis, le prix du casque n’a pas beaucoup baissé, mais les détaillants comme Walmart lancent des cartes-cadeau pour rivaliser avec les concurrents.

Après avoir comparé la plupart des casques de réalité virtuelle sur le marché, nous avons constaté que le casque VR Oculus Go était le meilleur moyen d’entrer dans la réalité virtuelle. C’est un casque léger, facile à porter, ainsi qu’il est autonome, c’est à dire vous n’aurez pas besoin de le connecter à un autre appareil pour qu’il puisse fonctionner.

L’écran de l’Oculus Go présente une résolution de 2 560 x 1 440 pixels. Les pixels sont visibles, ainsi que le contenu est toujours esthétique. Vous pouvez regarder des divertissements avec des amis, écouter votre musique préférée ou jouer à des jeux. Il existe également une vaste bibliothèque de 1 000 applications, alors que Google Daydream ne peut se vanter que de « plus de 100 applications ». Parmi les applications qu’on peut utiliser avec le casque de réalité virtuelle Oculus Go : Hulu, Netflix, Plex, Showtime et YouTube, vous aurez donc une grande variété d’options de divertissement. Contrairement à son frère Oculus Quest qui a été annoncé récemment, le Go n’est pas compatible avec le suivi de mouvement 6 DOF, il compatible seulement 3 DOF.

Voir aussi : La différence entre le suivi de mouvement 3 DOF et 6 DOF.

En termes de durée de vie de la batterie, l’Oculus Go dure environ trois heures, même si vous jouez constamment. Cela peut sembler très peu pour la plupart des amateurs de jeux, cependant ce casque vous permet de regarder un ou plusieurs films. Le contrôleur à trois degrés de liberté (3DoF) inclus constitue un excellent compagnon, il vous permet de tourner et de vous déplacer librement dans la pièce. Ce contrôleur arbore une gâchette, un pavé tactile pour le défilement, un bouton d’accueil et un bouton de retour. Le seul inconvénient du contrôleur est qu’il a besoin d’une pile AA pour fonctionner. Assurez-vous donc de garder quelques piles AA supplémentaires à la maison.

Si vous souhaitez acheter un casque de réalité virtuelle autonome pour moins de 200 €, rendez-vous chez Walmart pour l’acquérir.

La réalité virtuelle pour divertir les passagers dans des voitures autonomes !

Depuis toujours, les constructeurs automobiles se sont efforcés d’attirer l’attention des conducteurs sur la route. Les industries adoptent de plus en plus les voitures autonomes afin que les conducteurs deviennent passagers. Le problème qui se pose est comment faire face à l’ennui des passagers ?

Audi A7 S Line 40 TDi S-A 2.0
Audi A7 S Line 40 TDi S-A 2.0

Selon les dirigeants de l’industrie automobile, des constructeurs automobiles tels qu’Audi, Nissan et d’autres marques connues vont utiliser des expériences de réalité virtuelle telles que des personnages parlants pour divertir les passagers, y compris le conducteur des futures voitures autonomes. Depuis le début, les constructeurs automobiles se sont efforcés d’attirer l’attention des conducteurs sur la route. Toutefois, à mesure que l’industrie adopte de plus en plus les voitures autonomes et que les conducteurs deviennent passagers, ils font face à un nouveau problème : comment faire face à l’ennui des passagers ?

“Une fois que les clients n’auront plus besoin de conduire, la question est de savoir quel type de produits pouvons-nous offrir à nos clients à l’intérieur de cette voiture”, a déclaré Boris Meiners, directeur principal des activités numériques et de l’expérience client d’Audi China, à Reuters lors du CES Asia, salon de technologie à Shanghai. La start-up holoride, cofondée par une filiale d’Audi, a montré au salon comment elle souhaitait transformer les voyages sur les routes en expériences de réalité virtuelle (VR), en permettant aux passagers de nager avec les baleines ou à travers des navires coulés dans les profondeurs de la mer.

Lorsque la voiture accélère ou se dirige latéralement, les mouvements sont enregistrés par un ordinateur installé dans le coffre de la voiture, qui ajuste en conséquence la vue du passager dans le casque VR. Il empêche également le passager de souffrir du mal des transports. Le constructeur automobile japonais Nissan a présenté un ensemble de casques VR destinés aux conducteurs et aux passagers. Ces casques de réalité virtuelle peuvent fournir des informations en temps réel et projeter un personnage de bande dessinée parlant qui communique avec celui qui porte le casque.

“Nous voulons répondre aux besoins émotionnels des personnes”, a déclaré Tetsuro Ueda, expert du groupe Nissan Research. Les constructeurs souhaitent mettre l’accent sur l’expérience de conduite de tous les passagers, y compris le conducteur. En ce qui concerne la conduite autonome, le contrôle du conducteur est de moins en moins important et l’interaction avec les passagers doit être meilleure.

Parmi les autres constructeurs automobiles mondiaux, les grandes entreprises technologiques et les startups qui investissent dans le développement de véhicules autonomes, on peut citer Tesla Inc., Waymo d’Alphabet Inc. et Uber Technologies. Bien que des études montrent qu’il faudrait du temps au public pour faire confiance à des véhicules totalement autonomes, les entreprises affirment qu’elles doivent commencer à investir pour pouvoir anticiper que ces véhicules finiront par avoir du succès.

Audi Meiners et Nissan Ueda ont déclaré que les expériences virtuelles développées par leurs entreprises ne seraient probablement déployées que lorsque le secteur atteindrait le « Niveau 4 », avec des normes totalement autonomes, dans lesquelles la voiture pourrait gérer tous les aspects de la conduite sans le besoin d’une intervention humaine. “De nombreux ingénieurs n’ont pas confiance à l’utilisation de la technologie de conduite autonome. Donc, ces tentatives de réalité virtuelle risquent de ne pas arriver bientôt”, a déclaré Yale Zhang, responsable du cabinet de conseil Automotive Foresight basé à Shanghai.

Néanmoins, ces innovations ont rencontré un grand succès auprès du salon CES Asia, attirant notamment Gao Liang, un ingénieur de 25 ans qui a joué à un jeu dans une voiture Mercedes Benz simulant un véhicule autonome. “C’est tellement excitant de jouer à un jeu de course de voitures dans un véhicule en marche”, a déclaré Gao, qui venait de terminer le match dans la voiture qui tirait dans les airs en fonction de la vitesse et de la direction dans laquelle sa voiture était placée.

Le casque VR Vive Cosmos d’HTC débarque en 2019

Le casque de réalité virtuelle de nouvelle génération d’HTC, le Vive Cosmos, devrait être annoncé durant cette année 2019. Des kits de développement étant actuellement envoyés aux développeurs, selon un article de blog publié sur le forum Vive Developers.

Casque VR HTC Vive Cosmos
Casque VR HTC Vive Cosmos

HTC n’a publié aucune information concernant son prix ni la date de lancement de son prochain nouveau casque VR. Ce dernier va rejoindre l’HTC Vive et le Vive Pro dans la gamme VR de la société.

La publication confirme que le Cosmos est enfin sur le point d’être testé, la société a annoncé que son nouveau casque VR pourrait être lancé avant la fin de cet été : “VIVE Cosmos serait bientôt disponible, nous vous informons de sa date de disponibilité dès que les tests seront terminés”.

Comme c’est un casque VR destiné aux consommateurs, la question qui se pose est de savoir si un nouveau modèle aidera à amener de nouveaux utilisateurs dans l’écosystème de Vive. On sait déjà que ce casque est doté d’un nouveau système de suivi 6 DOF qui vous permettra de passer entre les pièces (plutôt que de rester sur place), ce qui pourrait permettre des expériences VR plus dynamiques et attrayantes.

HTC a également montré des images du Cosmos où on glisse un smartphone dedans, la société suggère qu’il serait capable de fonctionner avec la VR mobile ainsi que des PC très puissants.

Les casques Vive et Vive Pro de HTC sont actuellement considérés comme la norme de référence pour la VR grand public, cependant, ils sont un peu cher. Le casque Vive standard coûte 499 $ (environ 441 €), tandis que le casque Vive Pro seul (sans contrôleurs ni stations de repérage) coûte 799 $ (environ 706 €).

L’adoption de la réalité virtuelle est difficile pour le grand public à cause des prix élevés, c’est pour cette raison que HTC n’a pas connu un grand succès dans le haut de gamme. Par ailleurs, son concurrent, Oculus de Facebook, s’est basé sur le marché de la réalité virtuelle de milieu de gamme, et il a connu un grand succès surtout avec son nouveau casque VR autonome Oculus Quest qui est actuellement en rupture de stock.

Les derniers casques VR d’Oculus, le Rift S et l’Oculus Quest, coûtent tous les deux environ 399 $, (environ 353 €). La société a choisi de développer des casques VR à un prix semi-abordable, car les prix des casques VR HTC ne sont pas à la portée de tout le monde, et c’est pour cette raison que la marque n’a pas connu un grand succès même si les casques qu’elle offre sont très haut de gamme.

Bien que le prix du HTC Vive Cosmos n’a pas encore été annoncé, le casque semble être orienté vers un marché plus décontracté. HTC a souligné qu’il est facile à utiliser, ainsi qu’il fonctionne même avec un smartphone.

Nous espérons que HTC ne réduit pas sa qualité pour lancer un casque moins cher, un prix avantageux n’aura pas beaucoup d’importance si le casque VR ne réussit pas à impressionner les utilisateurs.

Comment la réalité augmentée et la réalité virtuelle peuvent révolutionner les médias sociaux

Est-ce que vous vous souvenez du jeu vidéo Pokémon GO ? Ce jeu vidéo a attiré non seulement les adolescents, mais aussi des adultes qui marchent dans les rues en regardant leur téléphone, comme s’ils se trouvaient dans une grande chasse au trésor. Le jeu vidéo fonctionne avec la réalité augmentée (AR) avec une expérience utilisateur en temps réel. De même, l’AR a également eu un impact sur les médias sociaux depuis des années. On la retrouve de plus en plus sur les sites de réseaux sociaux les plus populaires dans le monde, tels que Facebook, Instagram ou Snapchat.

Facebook AR ads
Facebook AR pub
Source : realite-virtuelle.com

En particulier, les marques et les spécialistes du marketing doivent savoir comment l’AR et la VR vont avoir un impact sur les médias sociaux afin de générer de nouveaux moyens pour augmenter leur chiffre de ventes.

Des magasins AR sur les réseaux sociaux

Les gens achètent déjà des produits à partir des réseaux sociaux avec l’évolution de la technologie, mais avec l’aide de l’AR, l’expérience peut s’avérer beaucoup plus attrayante. Cela permet à l’utilisateur d’acheter les produits sans se déplacer vers un magasin, car il est capable d’entrer dans un magasin virtuel, où il peut essayer les produits et les acheter en ligne. On a déjà vu Walmart qui a développé son propre magasin VR.

On peut mieux imaginer les scènes dans lesquelles les clients peuvent essayer les produits et faire un achat sans entrer dans le magasin. Cela peut permettre à davantage de personnes de procéder à la sélection du panier au fur et à mesure que celles-ci deviennent plus décisives, ce qui conduit à une grande augmentation des chiffres de ventes.

La réalité augmentée construit un nouveau marché sur les réseaux sociaux

Les nouveaux marchés aident à développer des futures tendances des médias sociaux. Par conséquent, les entreprises sont prêtes à utiliser la technologie en se concentrant sur la réalisation de leurs objectifs de ventes. Les marques ciblent de nouveaux marchés et s’assurent de tirer parti de l’aide de la réalité augmentée et la réalité virtuelle en offrant une expérience utilisateur exceptionnelle. De plus, les principaux acteurs se concentrent davantage sur le développement du contenu approprié permettant aux marchés de réussir et de tirer le meilleur parti de leurs investissements. En outre, les annonceurs vont adopter un contenu interactif en ciblant les utilisateurs des réseaux sociaux via un contenu approprié. Par conséquent, les publicités basées sur l’AR ont un grand potentiel qui leur permet de cibler de nouveaux clients à partir des médias sociaux.

Les expériences en direct peuvent augmenter le nombre d’achat

Les futures tendances des réseaux sociaux mènent vers des achats impulsifs qui seront motivés par des publicités attrayantes en VR présentées aux utilisateurs. Les utilisateurs des réseaux sociaux gagneront beaucoup de clients via les publicités AR car elles les attirent et les transforment en clients potentiels.

Les utilisateurs de réseaux sociaux ne sont plus intéressés par les annonces vidéo éditées. Donc, avec l’aide de la réalité augmentée, les annonceurs inciteront les utilisateurs de médias sociaux à s’intéresser à leur environnement réel et pourront réellement s’attendre à ce qu’ils fassent plusieurs achats d’une manière continue. Les publicités AR de haute qualité sont le genre d’attraction qui fascine le public par l’apparition d’objets dans leur propre réalité.

Un casque pas cher peut amener plus de gens vers la VR

Nous ne pouvons certainement pas sous-estimer l’impact de la réalité augmentée dans le monde des jeux vidéo, car les joueurs trouvent plus de divertissement sur les plateformes de médias sociaux. Il est plus facile pour les marques de se présenter sur les médias sociaux pour que les gens puissent suivre leurs tendances. Cela améliorera l’expérience du marketing, étant donné que l’AR et la VR peuvent connecter les gens du monde entier.

L’avenir des nouvelles technologies (AR et VR)

Les tendances AR et VR offrent un bel avenir aux utilisateurs des réseaux sociaux et aux entreprises. De plus, on peut dire que l’AR aide à augmenter les ventes en ajoutant du contenu créatif et de l’animation.

Alors, aimerez-vous faire du shopping dans des magasins virtuels sans le besoin de vous déplacer dans la vie réelle ? Vous préférez la réalité augmentée ou la réalité virtuelle ?

Tout ce que vous devez savoir sur l’Oculus Quest

L’Oculus Quest est le premier casque VR de jeux vidéo tout-en-un. Il ne nécessite aucune connexion à un ordinateur, contrairement à l’Oculus Rift et à sa récente mise à niveau, le Rift S. Comme le casque Oculus Go de l’année dernière, le Quest est totalement sans fil. Mais le Go est un casque VR basique doté une paire de moniteurs à l’intérieur.

Casque VR Oculus Quest
Casque VR Oculus Quest
Source : 360natives.com

Caractéristiques et prix

Le Quest peut vous offrir tout ce qui est possible avec la réalité virtuelle. Il peut suivre les mouvements de la tête et des mains et le positionnement du corps à l’échelle de la pièce sans utiliser de capteurs externes, il est totalement compatible 6 DOF. C’est l’expérience de réalité virtuelle complète dans une boîte. Son prix commence à partir de 399 $ (environ 354 €) pour la version 64 Go de stockage, et 499 $ (environ 442 €) pour la version 128 Go. Mike Fahey, du site kotaku.com a déclaré qu’il a 16 jeux et applications installées sur son Quest de 64 Go et il n’utilise que la moitié de l’espace de stockage disponible.

Ce que vous retrouvez dans sa boîte

Vous ne trouverez pas beaucoup de choses à l’intérieur de la boîte de l’Oculus Quest. Il y a le casque et un design enveloppé dans un tissu texturé. La face avant est en plastique noir mat avec quatre caméras dans les quatre coins de la plaque frontale, qui sont utilisées pour le suivi à l’intérieur du casque. Il existe une paire de contrôleurs tactiles Oculus redessinés. Les contrôleurs d’origine avaient des anneaux sur la face inférieure pour pouvoir être suivis par des capteurs externes. Les nouveaux ont des anneaux sur le dessus afin que les caméras du casque puissent les suivre. Il existe une paire de piles pour les contrôleurs, une entretoise faciale pour les utilisateurs munis de lunettes, et un seul fil : c’est un câble de chargement USB de type C pour charger le casque.

Configuration

Tout ce dont vous aurez besoin pour configurer l’Oculus Quest est un appareil tournant sous iOS ou Android en exécutant l’application Oculus. L’application est utilisée pour la configuration matérielle initiale comme la connexion de l’appareil au Wi-Fi. Une séquence d’installation rapide associe les contrôleurs et guide l’utilisateur dans le réglage de la position du casque et l’espacement des objectifs. L’utilisateur définit une zone de jeu sécurisée en traçant les espaces vides avec les contrôleurs tactiles. À partir de là, vous serez libres de parcourir les magasins, de jouer à des jeux, d’utiliser des applications et d’explorer l’environnement Oculus VR.

Dès que vous terminez la configuration, entrer dans la réalité virtuelle est aussi simple que porter le casque. Le processus est très simple et sans souci. Si on le compare avec L’Oculus Rift ou l’HTC Vive, le Quest est plus facile à configurer, car avec les deux autres casques VR, on doit brancher et débrancher les câbles HDMI, configurer les capteurs, s’assurer que les capteurs peuvent voir le casque et le garder attaché à l’ordinateur via des câbles épais. Le Quest coupe toutes ces cordes. C’est une réalité virtuelle complète, facile à transporter et à partager.

Applications et jeux

Comme c’est un casque VR autonome, le Quest présente plusieurs avantages. Les jeux et les applications conçues pour ce casque VR peuvent être adaptés à ses spécifications. Les développeurs n’ont pas à prendre en compte un nombre infini de configurations matérielles pour PC et peuvent s’efforcer de fournir la meilleure expérience possible. Oculus a développé le magasin d’applications du Quest afin de garantir une meilleure qualité possible. Les applications du Quest doivent être intuitives et perfectionnées. Dans la plupart des temps, elles doivent fonctionner à 72 images par seconde, ce qui correspond au taux de rafraîchissement de 72hz.

Cela signifie que les jeux du Quest, même s’ils ne sont pas dotés de très bons graphismes si on les compare avec ceux des casques VR connectés à un PC, ils fonctionnent sans problèmes et ils offrent de bons graphismes pour un casque VR autonome.

Pour finir, si vous cherchez un casque VR autonome, avec toutes les fonctionnalités nécessaires, le Quest est un très bon choix. C’est vrai qu’il ne va pas vous offrir une expérience pareille à celle du Rift S ou de l’HTC Vive, mais si on regarde son prix, et les fonctionnalités qu’il offre, c’est l’un des meilleurs casques VR autonomes.

Le navigateur Firefox Reality VR est disponible sur l’Oculus Quest

Le nouveau casque de réalité virtuelle (VR) Oculus Quest de Facebook va recevoir un deuxième navigateur web VR de la part de Mozilla, c’est la société à l’origine du navigateur populaire Firefox. Cette dernière travaille sur une version Quest de son navigateur Firefox Reality VR, a déclaré un porte-parole au site web Variety.

Firefox Reality VR
Firefox Reality VR
Source : The Mozilla Blog

“Mozilla faisait partie du programme pour les développeurs d’accès précoce d’Oculus Quest”, a déclaré le porte-parole. “Firefox Reality a été préparé et testé par Oculus et il est prêt à être publié. Bien qu’il ne soit pas disponible le premier jour, nous espérons le publier dans le premier mois.”

Le porte-parole de Mozilla a ajouté que sa plate-forme de réalité virtuelle sociale, Hub, est déjà disponible sur le Quest via le navigateur d’Oculus.

Mozilla a annoncé pour la première fois en avril son programme Firefox Reality pour l’HTC Vive Focus. L’association à but non lucratif a lancé d’autres versions pour l’Oculus Go et le Google Daydream VR de Google en septembre dernier et a annoncé son partenariat avec HTC pour intégrer Firefox Reality à des casques VR haut de gamme comme le HTC Vive. En février, une version pour le casque Microsoft Hololens 2 AR a été proposée.

En plus de développer un navigateur dédié à la réalité virtuelle, Mozilla a également été un moteur essentiel de WebVR, une série de technologies conçues pour aider les développeurs à intégrer des applications Web immersives aux casques de réalité virtuelle.

Au moins pour l’instant, WebVR pourrait également être un moyen pour les développeurs d’accéder à l’Oculus Quest sans avoir à attendre que Facebook approuve leurs expériences. Le géant des réseaux sociaux a été très sélectif sur les types d’expériences autorisées sur le casque, certains développeurs ont même reçu des lettres de rejet de la part de la société.

Parmi les points forts de l’Oculus Quest est sa compatibilité avec le suivi de mouvement 6 DOF, il est équipé d’un processeur haut de gamme “Snapdragon 835”, et sans oublier qu’il est autonome. Avec l’ajout du navigateur WebVR Firefox Reality VR, ce sera un autre avantage pour ce casque VR de Facebook.

Comment la VR révolutionne l’éducation sur les cardiopathies congénitales

La réalité virtuelle (VR) est utilisée dans de nombreux domaines, notamment la conception architecturale et urbaine, le marketing digital, l’éducation et la formation militaire. La réalité virtuelle crée un environnement non réel afin que l’utilisateur puisse simuler un environnement virtuel. Le matériau VR le plus connu est le casque, ce dernier se place sur les yeux pour que l’utilisateur regarde le monde virtuel.

Dr Ahmed uses portant des lunettes VR
Dr Ahmed uses portant des lunettes VR
Source : standard.co.uk

Aujourd’hui, la réalité virtuelle a également trouvé sa place dans le domaine médical, où les chirurgies sont pratiquées virtuellement. Ce programme a été introduit pour la première fois en 2016 par un chirurgien nommé Shafi Ahmed, qui a diffusé une opération en utilisant la réalité virtuelle. Cela a inspiré des milliers de médecins. Il a expliqué que par le biais de la réalité virtuelle, les étudiants en médecine et les chirurgiens débutants auraient l’avantage de voir et de subir des interventions chirurgicales complexes sans se rendre directement et réellement dans la salle d’opération.

Selon les rapports récents concernant la façon dont les technologies modifient le secteur médical, les cardiologues ont également compris les avantages que ces outils prometteurs pourraient offrir. L’un des nombreux établissements de santé qui utilisent la réalité virtuelle est le Lucile Packard Children’s Hospital de Stanford. Il est spécialisé en cardiologie pédiatrique, qui traite du diagnostic et du traitement des troubles cardiaques et des affections apparentées.

Les cardiologues de Stanford estiment que le cœur humain est l’un des organes les plus importants et les plus compliqués du corps. Il peut développer des anomalies et mettre la vie en danger si les gens ne sont pas pleinement conscients de ce qui se passe sur l’organe vital et de la façon de le prévenir. Mais l’objectif principal de Stanford aujourd’hui est de révolutionner l’éducation sur les cardiopathies congénitales.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la cardiopathie congénitale est le type d’anomalie le plus courant auquel les personnes sont confrontées depuis leur enfance. La coronaropathie désigne tout état pathologique du cœur ou des vaisseaux sanguins qui l’alimentent, ce qui altère le fonctionnement cardiaque.

Chaque année, environ 40 000 personnes naissent avec une cardiopathie congénitale aux États-Unis et environ un million dans le monde entier. Avec le nombre croissant de cas de coronaropathie, Stanford Virtual Heart a trouvé une solution facilitant la communication et la compréhension de ce qui se passe dans le cœur humain.

Avant l’utilisation de la réalité virtuelle, les chirurgiens avaient du mal à diffuser des informations sur les cardiopathies congénitales et leurs risques pour la population. Ils ont expliqué que le cœur est un organe complexe à étudier et qu’une personne doit être sur la table d’opération avec la poitrine ouverte.

Mais encore plus, il est difficile de trouver une personne réelle pour une chirurgie dont on ouvre sa poitrine, ainsi ce type d’opérations fait partie de celles qui sont les plus difficiles dans le domaine médical. Bien que les étudiants se fient souvent aux manuels scolaires et aux vidéos pour bien comprendre le contexte des cardiopathies congénitales, les experts s’inquiètent pour les patients.

Ces outils fonctionnent avec eux, mais cela ne fonctionnera pas avec les patients et leurs familles qui ont des ressources d’apprentissage limitées. C’est l’objectif de la réalité virtuelle : révolutionner la médecine et sensibiliser les patients et les médecins à l’énigme des maladies cardiaques, en particulier des cardiopathies congénitales.

Alors, comment ces activités virtuelles peuvent aider les patients atteints de coronaropathie et les chirurgiens ?

Avec l’aide de la VR, en plus de pouvoir être à l’intérieur d’un cœur humain, un chirurgien a la possibilité de montrer le problème à des patients ou à des étudiants en médecine et d’expliquer ce qu’il faut faire pour guérir le patient.

Éduquer les patients sur la nature de leur état de santé est un moyen de les aider à comprendre ce qu’ils vivent. Comment cela fonctionne ? Les médecins apportent un casque VR puis ils demanderont à un patient de le placer. Ensuite, le patient commence à voir un cœur humain et le chirurgien lui explique le problème qui se trouve sur ce cœur et comment le résoudre.

Ce qui est plus intéressant avec la VR, est que le patient peut être capable de traverser son cœur tout en comprenant ce qui cause la maladie. La VR apporte aux patients de l’espoir et la promesse de mener une vie saine à l’avenir.

La technologie de la réalité virtuelle aide les chirurgiens à planifier les chirurgies à l’avance. Les médecins peuvent produire un modèle tridimensionnel que les patients peuvent voir et manipuler. Les chirurgies cardiaques simulées permettent aux chirurgiens de mettre en pratique leurs compétences professionnelles sans aucun risque pour les patients.

De nombreuses études ont montré que les médecins qui bénéficient d’une formation en chirurgie via des simulations de réalité virtuelle améliorent considérablement leurs capacités et leurs performances en salle d’opération.

Pour la première fois dans le monde, les gens peuvent se familiariser avec la complexité d’un cœur humain et la maladie qu’il peuvent éventuellement rencontrer. La technologie de la réalité virtuelle a de nombreuses utilisations et son application dans le domaine médical n’est qu’une d’elles.

Informer les patients sur leurs conditions par la réalité virtuelle est un grand pas en avant pour révolutionner la médecine.

Alors, que pensez-vous de l’utilisation de la VR dans le domaine médical ? Croyez-vous que cette technologie va révolutionner l’éducation et la médecine ?

Oculus Quest : plusieurs détaillants ont acheté le dernier casque VR autonome de Facebook

Le nouveau casque de réalité virtuelle (VR) Oculus Quest de Facebook semble plaire aux premiers utilisateurs, certains détaillants ont commandé plusieurs unités. Une semaine après son lancement officiel, l’Oculus Quest a été vendu ce mardi chez Amazon, Walmart et Newegg.

Casque VR Oculus Quest
Casque VR Oculus Quest
Source : 360natives.com

Un porte-parole de Facebook a reconnu les problèmes d’inventaire dans une déclaration envoyée à Variety : “Nous sommes vraiment ravis de voir l’enthousiasme et l’intérêt suscités par l’Oculus Quest. Certains de nos partenaires détaillants sont temporairement en rupture de stock en ligne, mais nous nous efforçons de rétablir la disponibilité pour tous les détaillants le plus rapidement possible. Cela dit, les gens peuvent toujours acheter le Quest sur Oculus.com et dans de nombreux magasins à travers le monde.”

Newegg a indiqué que les deux versions du Quest (64 Go et 128 Go de stockage) étaient en rupture de stock ce mardi. Amazon a répertorié la version 64 Go comme “temporairement indisponible”, mais a promis d’expédier la version 128 Go dans un délai d’un à deux mois. Walmart a répertorié les deux modèles comme indisponibles pour les commandes en ligne.

Best Buy a promis d’expédier le casque d’ici une semaine, cependant, il a noté sur son site Web qu’il n’y avait aucun inventaire en magasin à moins de 250 km de Los Angeles ou de la région Francisco Bay Area. Le site Web Oculus.com de Facebook a promis d’expédier les deux modèles d’ici début juin.

Il est encore trop tôt pour dire qu’Oculus va connaître un grand succès grâce à son nouveau casque VR autonome. Cependant, d’après la rupture de stock qu’a connu la société, il est fortement possible que Facebook va réaliser un grand chiffre de ventes de l’Oculus Quest car c’est un casque VR autonome, il est destiné au grand public, il est haut de gamme pour un casque autonome, et en plus de cela, il est doté d’un suivi de position 6 DOF.

Alors, comment vous trouvez ce nouveau casque VR ? Seriez-vous prêts à acheter un ?