Je vous conseille de plonger !

On a tous des clients auxquels on a envie de dire : « mais allez-y donc, votre projet est super, il est temps de vous mouiller ! »

Et ceux-ci de répondre « oui mais en fait il faut que j’étudie le meilleur statut juridique et social, etc… »

Dommage, mais c’est souvent en laissant passer une opportunité que les clients se rendent compte de la valeur de l’action.

« La raison peut concevoir, mais que vaut elle sans la main qui exécute ? ».Le meilleur des Business Plan, c’est celui qui est suffisamment rapide pour vous permettre de passer à l’action.

« Penser, mais ne pas faire que penser ». Rudyard Kipling.

Tout cela prend du temps, et on se rend compte que quand on a un peu d’expérience de la vie de chef d’entreprise, c’est tout ce temps qui nous permet de gagner en réactivité sur un projet, de répondre « oui » ou « non » en quelques minutes, et de se tromper de moins en moins sur les projets et sur les personnes.

Une astuce : calculez ce que vous perdez par semaine où vous ne vendez pas, et calculez ce que vous gagnez à optimiser votre montage juridique…

On a toujours des bonnes raisons de ne pas faire, et il est parfois difficile de s’accrocher à la seule bonne raison de faire.

Allez, plongez !

« Clichés » ou comment sortir du lot

Aujourd’hui, l’article n’est pas un original mais une traduction de Seth Godin, un as du marketing, parce que quand c’est intelligent et bien écrit, on va pas tout gâcher tout de même ?

Quand vous lancez une nouvelle idée ou un projet à la face du monde, vous allez très probablement utiliser des analogies avec ce qui est venu avant afin de raconter votre histoire.

Par exemple, Caribou Coffee utilise toutes sortes de métaphores et d’indices, et mêmes des tropes (figures de rhétorique visant à détourner le sens, ou jeux de mots)que son prédécesseur et leader. Ces signaux aident le consommateur à comprendre qu’il ne se rend pas dans un resto à viande ou un cireur de chaussures, mais bien chez un spécialiste du café.

Les livres qui souhaitent devenir des best-sellers travaillent dur pour ressembler aux précédents best-sellers, depuis le choix des libraires qui vont les distribuer jusqu’à leur nombre de pages ou leurs prix de vente. Ces signaux nous aident à déterminer que l’objet est digne d’achat et de lecture.
La télé câblée le fait, les politiciens le font, la grande distribution aussi.

Voici le truc : vous ne pouvez pas sortir du lot si vous rentrez dans les case de bout en bout. De ce fait, choisir ce qui ne va pas rentrer dans les cases est votre innovation la plus importante.

Faire correspondre un élément vous fait déjà ressembler à un échec. Ne pas correspondre du tout, d’un autre côté, est la baffe rafraîchissante qui attire l’attention sur vous.

Quand votre voiture ressemble à une voiture, mais avec des portes papillon, on les remarque et on la remarque. Quand votre costume a tout l’air d’un honnête costume, mais avec une bordure orange, on la remarque, on le remarque et on vous remarque. Quand vous faites acte de candidature pour un job et arrivez sans C.V., on le remarque aussi.

Durant l’âge d’or des bandes dessinées. 90% de ce qui faisait les héros était un cliché, facile à comprendre et à ranger dans nos petites cases… ce qui permettait à tous leurs côtés « remarquables » de sortir du rang.

Vous ne pouvez pas être à contre-temps sur toute la ligne, parce que personne ne vous comprendra et vous serez rejeté. Certains des éléments que vous utiliserez devront être parfaitement alignés avec ce à quoi nous sommes familiers.

Les autres éléments devront être décalés, mais ce sera sans réserve et de la manière la plus extrême !

Voilà, fin de l’article de Seth, traduit et adapté à nos contrées…

Si on cherche à appliquer ce principe, que pensez-vous des succès de :

  • Marilyn Manson
  • E. Leclerc
  • Google et Android

Et des difficultés de :

  • Nokia (avec Maemo)
  • Odysseum Montpellier (je sais c’est un peu local…)

Quelles sont vos différences ? Celles qui sont les plus évidentes ? Celles qui sont les plus originales ? A vos commentaires (en plus c’est en dofollow)

Nouvelle Freebox V6

Elle est sortie et elle est à la fois superbe et novatrice.

Alors pour le plaisir de la voir, voici une photo de la nouvelle Freebox V6 :

Pour les fonctionnalités, elle est aussi révolutionnaire :

  • Un lecteur Blu-ray intégré
  • Serveur NAS 250 giga-octets
  • internet sur la télévision avec clavier et souris connectables sur la box
  • télécommande design Starck gyroscopique
  • appels vers fixes et mobiles en France
  • prête pour recevoir les liaisons fibre (FTTH)
  • nouveau design (Starck) et nouvelle interface

et bien d’autres encore…

Sur le plan marketing, une magnifique réussite : on a (enfin) commencé par écouter les clients, donner les commandes aux gens du marketing, qui ont donné des consignes aux départements techniques.

Un succès à n’en pas douter.

Steve Jobs touché par wikileaks

Qu’on aime ou pas Jullian Assange et Wikileaks, force est de constater qu’à force de renifler les égouts du Capitole, de la CIA et d’autres organisations, ils ont trouvé 2-3 perles.

Je voulais vous livrer ce que le site dit des 140 000 emails en provenance de Steve Jobs qui ont été piratés : 88 % de ces mails comportent moins de 3 mots, et 84% ne comportent qu’un seul mot « non ».

Et son mail le plus long fait 8 mots, adressé à Steve Wosniak (co fondateur d’Apple) à qui il aurait dit (parlant de sa troisième apparition dans « dancing with the stars » :

« Stand proud.

Hips loose

Mouthwash 5 minutes before. »

Simple et caustique, direct. « Tiens toi fier, les hanches détendues, solution dentaire 5 minutes avant le démarrage ».

Et vous, voudriez-vous écrire comme Steve ?

…Ou qu’est ce qui nous empêche d’écrire comme un champion du marketing ?

La peur.

Peur de ne pas être compris.

Peur que le ton soit mal perçu dans un écrit.

Peur de paraître sec et désagréable (corollaire : Steve PEUT se permettre de rejeter 84% des demandes, pas nous).

Peur de mal se vendre.

Et si on prenait le problème à l’envers :

– plus simple => moins de risques de mauvaise interprétation

– plus court => plus percutant

– plus direct => plus personnel (moins marketé).

On essaie ?