Visiter les sites historiques à travers la réalité virtuelle

Ce n’est pas la même chose que d’être sur place, mais maintenant n’importe quelle personne peut visiter les meilleurs sites historiques en utilisant une connexion internet et un casque de réalité virtuelle sans le besoin de se déplacer réellement.

Le projet Open Heritage est une collaboration entre Google et une organisation située en Californie, Oakland, appelée CyArk. Ils ont posté 26 sites historiques localisés dans 18 différents pays qu’on peut visualiser en 3D. Parmi ces lieux on retrouve l’ancien temple de Kukulcan qui est situé dans la ville maya de Chichén Itzá au Mexique.

CyArk / Open Heritage

« Nous étions en train de collecter ces sites depuis 15 ans » a déclaré le PDG de CyArk, John Ristevski. « Google nous a approchés pour ouvrir nos archives à un public beaucoup plus large, et nous avons voulu le faire depuis longtemps. »

Les 26 sites sont une fraction de plus de 200 sites patrimoniaux que CyArk a documentés dans le monde depuis 2003, en utilisant la photographie numérique, les drones aériens et une technologie de balayage laser 3D appelée LIDAR (pour la détection et la télémétrie).

Vous pouvez visualiser en 3D avec un casque de réalité virtuelle 360° les anciens héritages. 26 lieux historiques peuvent être visualisés directement sur le site Open Heritage en utilisant un navigateur internet.

CyArk prévoit d’ajouter neuf emplacements, y compris le Washington Monument et le champ de bataille de la Première Guerre mondiale à Flanders Fields en Belgique, dans les prochains mois, et il y aura encore d’autre lieux.

CyArk / Open Heritage

Plusieurs endroits dans le projet Open Heritage sont difficiles à visiter en personne, en raison de leur éloignement ou parce que les autorités limitent l’accès à ces sites. « Beaucoup de ces endroits, pour une raison quelconque, ne sont tout simplement pas ouverts au public », a déclaré Ristevski.

L’un des endroits les moins accessibles est Chavín de Huántar, un site religieux dans le centre-nord du Pérou qui est situé à une altitude de près de 4 000 mètres. « Il n’y a pas beaucoup de touristes, mais c’est un site incroyable. » a dit Ristevski.

 

CyArk / Open Heritage

Désormais, vous pouvez gratuitement, depuis votre maison, visiter ces lieux historiques en utilisant une connexion internet et un casque VR, sans oublier que certains de ces lieux ne sont même pas accessibles aux touristes.

Alors que pensez-vous de ce nouveau projet d’Open Heritage ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.