Google Instant : impact sur le SEO

Google Instant a été annoncé (et mis en live) à la conférence mondiale de Google au Moma de San Francisco le 8 septembre (avant hier).

De quoi s’agit il ?

Google Instant est un outil de recherche prédictive pour le moment activé uniquement pour les personnes connectées à leur compte Google, et présent dans les principaux navigateurs internet. La recherche prédictive cherche à établir l’intention de l’utilisateur en fonction des premières lettres saisies et de sa localisation géographique.

Exemple vu à la conférence de San Fancisco :

Saisie de « W » -> suggestion n°1 de la liste : Weather San Francisco.

Exemple vu par John Ellis de Searchengineland, à Nashville :

A tapé « W », suggestion 1 : Wall Mart

A tapé « John », suggestion 1 : « John Deere » (les tracteurs), [insérez ici une blague de votre choix sur les paysans du Tennessee]

Quel est le risque majeur de Google instant ?

C’est que cela mène à un nivellement par le bas du web, parce que seuls les gros pourront s’offrir des mots clés génériques bien référencés, comme « hôtel » ou « vacances » ou « acheter ».

Extrait du site de Google Instant :

Recherches plus rapides : En prédisant votre recherche et en vous proposant des résultats avant que vous ayez terminé votre saisie, la recherche instantanée Google peut vous faire gagner 2 à 5 secondes par recherche.

Prédictions plus intelligentes : Même lorsque vous ne savez pas exactement ce que vous recherchez*, les prédictions vous guident dans vos recherches. La prédiction la plus pertinente est affichée en gris juste sous le champ de recherche. Vous pouvez donc arrêter de taper dès que vous voyez ce que vous cherchez.

Résultats instantanés : Commencez à saisir des lettres, et les résultats s’affichent immédiatement sous vos yeux. Jusqu’à présent, vous deviez saisir tous vos termes de recherche, puis appuyer sur Entrée avant d’obtenir la liste de résultats, sans indication concernant sa pertinence. À présent, les résultats s’affichent instantanément pendant la saisie, ce qui vous permet de vérifier qu’ils correspondent bien à ce que vous recherchez.

* « même lorsque vous ne savez pas exactement ce que vous recherchez » : ou comment influencer l’utilisateur d’internet en lui suggérant des réponses avant qu’il pose des questions, avec toutes les dérives commerciales que cela présuppose.

Ci-dessous la transcription et traduction du point de vue de Matt Cutts, responsable de l’équipe Webspam chez Google est disponible en vidéo sur son site.

« Le SEO sera t il toujours présent dans 5 Ans ? Oui ! Google essaie de faire en sorte que vous n’ayez pas besoin d’être un expert du référencement (SEO). Le SEO est comme un CV qu’on façonne pour qu’il soit mis en avant et sorte de la pile. De la même manière, le SEO tente de trouver quoi mettre en avant de votre site internet. Le vrai SEO n’est pas du spam, il existe mille manières de faire du SEO propre. Par exemple, la canonisation des URLs qui s’assure que toutes vos urls reçoivent tous les backlinks qu’elles méritent ou le fait de ne pas avoir de contenu dupliqué. Il y a plein de bonnes choses que vous pouvez faire en tant que développeur ou responsable du SEO pour vous assurer que votre site est bien représenté, et donne la bonne impression, qu’il est réellement utile pour le visiteur. Donc je crois que la pratique du SEO existera toujours dans 5 ans.

Notre souhait est que les pratiques mauvaises ou illégales, ou celles qui ennuient l’utilisateur, ralentissent ou polluent le web deviendront de moins en moins productives. Et mon espoir est que de plus en plus de personnes s’orientent vers les bonnes pratiques, apprennent le SEO, mais sans forcément avoir à devenir des experts. Et qu’elles puissent utiliser des outils en libre service, tels que le Webmaster Console ou d’autres consoles de moteurs de recherche pour s’améliorer en référencement […]. »

En gros, rien de différent sur le terrain du SEO, si ce n’est que Google annonce à demi mots que le Pagerank des sites utilisant des mauvaises pratiques est amené à chuter, ce qui est une excellente nouvelle.

Et vous, pensez-vous que la recherche prédictive est une bonne ou une mauvaise chose en tant qu’internaute ?

Et si vous avez un site web, en tant que fournisseur de contenu ?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.