Lenovo introduit la VR dans une salle de classe canadienne

Lenovo introduit son casque Mirage Solo VR dans les salles de classe canadiennes pour une expérience d’apprentissage plus immersive. ITWC a eu la chance d’assister à son safari virtuel ce 8 novembre dernier au Centre des sciences d’Ontario.

Photo du casque Lenovo Mirage Solo VR

Casque Lenovo Mirage Solo VR

Qu’est-ce que la réalité virtuelle signifie pour l’éducation canadienne ?

Le panel de discussion était animé par l’expert canadien en technologie Marc Saltzman. Il était accompagné de Lucille De Haitre, directrice du secteur public de Lenovo Canada, et de Roxxane Hutt, directeur adjoint des services éducatifs de 21st Century Learning.

“La prochaine étape dans la démocratisation de la connaissance est la réalité virtuelle”, déclare M. Salzman. “Les visites virtuelles offrent non seulement aux élèves des expériences immersives, mais elles stimulent également l’engagement et la créativité, ce qui conduit à de meilleures questions et discussions tout au long de la leçon”.

“La réalité virtuelle peut faire plus en comparant avec les manuels et les outils avec lesquels nous avons grandi”, a expliqué Saltzman.

Souvent, les nouvelles technologies ne sont pas pleinement exploitées, ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas pratiques, mais parce qu’elles sont parfois difficiles à utiliser. Lenovo promet une utilisation facile de son kit VR.

“Cet outil permet vraiment à l’enfant de s’engager, de vivre réellement l’expérience. Mais la puissance de ce kit pour moi est vraiment la facilité d’utilisation pour l’enseignant. A chaque fois qu’on reçoit une nouvelle technologie, on l’utilise rarement car nous n’arrivons pas à l’utiliser correctement. Je sais vraiment comment l’utiliser, comment l’appliquer et comment en tirer profit”, a déclaré De Haitre. La solution VR de Lenovo est “plug-and-play”, elle ne nécessitant aucun composant supplémentaire pour fonctionner.

Le casque Mirage Solo VR de Lenovo

Le Lenovo Mirage Solo ressemble beaucoup au casque Sony Playstation VR. Lenovo a signé un contrat de deux ans avec Sony pour utiliser son design. Si Lenovo n’a pas révélé  la raison de ce partenariat, le choix était judicieux. Le casque Sony PlayStation VR est l’un des casques VR les plus confortables de tous les temps et cela peut rendre l’apprentissage plus agréable.

Lenovo a guidé les participants lors d’une visite du safari africain animé en utilisant le Mirage Solo. La différence d’immersion entre le casque de réalité virtuelle et la télévision est absolument énorme. Le casque VR vous offre la possibilité de visionner les vidéos en 360°, c’est à dire vous pouvez tourner votre tête à droite et à gauche, vers le haut et vers le bas, cependant cela est impossible si on regarde une vidéo sur un télévision traditionnelle. “Nous avons en fait senti à quelle taille les pattes du lion étaient grandes”. Ce réalisme a rendu l’expérience plus crédible et convaincante. Avec un champ de vision à 360 degrés, plus d’informations pourraient être présentées en une fois sans couper. “En tournant la tête, on peut voir ce qui se passait derrière nous, ce que nous avons beaucoup fait car il y avait beaucoup à voir”.

Pour la démo, l’audio était alimenté par des haut-parleurs sur scène, contrairement aux écouteurs, cela a été fait pour que les représentants de Lenovo aident les téléspectateurs à naviguer dans l’interface utilisateur, mais l’expérience aurait pu être améliorée avec un son stéréo intra-auriculaire. Dans une salle de classe, les élèves auront la possibilité de connecter leurs écouteurs à la prise casque intégrée.

Le seul inconvénient majeur du Mirage Solo est qu’il est assez lourd, car il a plusieurs composants à l’intérieur. Ce n’est peut-être pas un problème pour les adultes, mais on se demande si cela pourrait causer des problèmes aux jeunes téléspectateurs après une utilisation prolongée.

Le casque utilise la technologie Daydream VR de Google. Google Daydream exige un smartphone pour fonctionner. Le Mirage Solo a un écran intégré. Il a un écran avec une des résolutions les plus élevées si on compare avec les autres casques Daydream. Cela permet d’éliminer le problème de manque de pixels qu’on retrouve souvent sur les casques VR low-cost.

Le Mirage Solo fonctionne sans câble. Il a une batterie intégrée. Selon Lenovo, la batterie peut durer deux heures. Chaque casque est également livré avec son propre étui de chargement. Sur ce casque on peut utiliser la même télécommande qu’on retrouve dans les autres casques Daydream.

Le control de chaque spectateur est facile pour l’éducateur. Lenovo fournit une tablette Tab 4 10 Plus, les enseignants peuvent contrôler exactement ce que voit chaque participant.

Disponibilité et délai de déploiement prévu

Les kits Lenovo VR Classroom sont proposés dans un pack de 3 pour 5 000 $ (environ 4420 €), un pack de 10 pour 12 000 $ (environ 10608 €) et un pack de 24 $ pour 22 000 $ (environ 19448 €). Ils peuvent être achetés dès maintenant auprès des représentants des relations publiques Lenovo via le site Lenovo.com.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.