HTC prépare un nouveau casque VR baptisé Vive Cosmos

La société taïwanaise HTC était parmi les meilleures marques de smartphones, ces dernières années, l’entreprise a connu une grosse chute concernant les ventes des smartphones. Maintenant, HTC a pris une longueur d’avance sur les casques VR face aux autres marques. Un nouveau nom est apparu dernièrement, il s’agit du “Vive Cosmos”, il pourrait bien être le prochain casque VR d’HTC.

Bien que la description de l’appareil soit assez courte, il est clair que HTC vise à produire un autre casque VR qui tourne sous le système Vive Cosmos.

Voici des phrases extraites du dossier de l’UEIPO :

“Affichage de tête pour la réalité simulée par ordinateur ; matériel informatique ; logiciel de réalité simulée par ordinateur ; logiciel de jeu de réalité simulée par ordinateur ; contrôleurs portables pour utilisation dans un environnement de réalité simulé par ordinateur ; dispositifs optiques…”

Il est impossible de déduire quoi que ce soit à ce stade sans une confirmation directe de la part d’HTC, car pour le moment rien n’a été dévoilée par la marque concernant ce nouveau casque VR Vive Cosmos.

Il y a environ presque un mois, une fuite sur Valve a révélé que la société créait un nouveau casque FOV (high field of view), avec des images le montrant dans ce qui semble être un prototype en phase avancée ou un kit de développement précoce. Valve a travaillé en étroite collaboration avec HTC pour commercialiser le HTC Vive au début de 2016, et il n’est pas hors de question de penser qu’un potentiel Vive Cosmos pourrait résulter d’un partenariat similaire. Le nom Cosmos fait certainement penser à quelque chose de grand et d’espace, il parait que ce sera le prochain casque VR haut de gamme de la marque.

Casque Valve VR

Casque Valve VR
Photo : 2flock

D’un autre côté, Valve a également développé du matériel avec l’aide d’autres fabricants tels que Flex Ltd. (anciennement connu sous le nom Flextronics) et Foxconn afin de mettre sur le marché un certain nombre de périphériques sous sa propre marque, tels que le contrôleur Steam, le contrôleur sans fil Steam, et Steam Link.

Avec le casque Vive Focus autonome 6DOF de HTC destiné aux entreprises, qui a touché les côtes occidentales plus tôt ce mois-ci, et le nouveau HTC Vive Pro en collaboration avec la marque McLaren maintenant disponible pour les consommateurs à partir de la semaine dernière, il est très clair qu’HTC poursuit son investigation dans la réalité virtuelle.

Pour le moment, on ne sait pas si ce nouveau casque VR d’HTC est autonome, ou qu’il doit être connecté à un PC pour fonctionner, ainsi qu’aucune caractéristique n’a été dévoilé, cependant on vous tient au courant dès qu’il y aura du nouveau.

 

Lenovo introduit la VR dans une salle de classe canadienne

Lenovo introduit son casque Mirage Solo VR dans les salles de classe canadiennes pour une expérience d’apprentissage plus immersive. ITWC a eu la chance d’assister à son safari virtuel ce 8 novembre dernier au Centre des sciences d’Ontario.

Photo du casque Lenovo Mirage Solo VR

Casque Lenovo Mirage Solo VR

Qu’est-ce que la réalité virtuelle signifie pour l’éducation canadienne ?

Le panel de discussion était animé par l’expert canadien en technologie Marc Saltzman. Il était accompagné de Lucille De Haitre, directrice du secteur public de Lenovo Canada, et de Roxxane Hutt, directeur adjoint des services éducatifs de 21st Century Learning.

“La prochaine étape dans la démocratisation de la connaissance est la réalité virtuelle”, déclare M. Salzman. “Les visites virtuelles offrent non seulement aux élèves des expériences immersives, mais elles stimulent également l’engagement et la créativité, ce qui conduit à de meilleures questions et discussions tout au long de la leçon”.

“La réalité virtuelle peut faire plus en comparant avec les manuels et les outils avec lesquels nous avons grandi”, a expliqué Saltzman.

Souvent, les nouvelles technologies ne sont pas pleinement exploitées, ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas pratiques, mais parce qu’elles sont parfois difficiles à utiliser. Lenovo promet une utilisation facile de son kit VR.

“Cet outil permet vraiment à l’enfant de s’engager, de vivre réellement l’expérience. Mais la puissance de ce kit pour moi est vraiment la facilité d’utilisation pour l’enseignant. A chaque fois qu’on reçoit une nouvelle technologie, on l’utilise rarement car nous n’arrivons pas à l’utiliser correctement. Je sais vraiment comment l’utiliser, comment l’appliquer et comment en tirer profit”, a déclaré De Haitre. La solution VR de Lenovo est “plug-and-play”, elle ne nécessitant aucun composant supplémentaire pour fonctionner.

Le casque Mirage Solo VR de Lenovo

Le Lenovo Mirage Solo ressemble beaucoup au casque Sony Playstation VR. Lenovo a signé un contrat de deux ans avec Sony pour utiliser son design. Si Lenovo n’a pas révélé  la raison de ce partenariat, le choix était judicieux. Le casque Sony PlayStation VR est l’un des casques VR les plus confortables de tous les temps et cela peut rendre l’apprentissage plus agréable.

Lenovo a guidé les participants lors d’une visite du safari africain animé en utilisant le Mirage Solo. La différence d’immersion entre le casque de réalité virtuelle et la télévision est absolument énorme. Le casque VR vous offre la possibilité de visionner les vidéos en 360°, c’est à dire vous pouvez tourner votre tête à droite et à gauche, vers le haut et vers le bas, cependant cela est impossible si on regarde une vidéo sur un télévision traditionnelle. “Nous avons en fait senti à quelle taille les pattes du lion étaient grandes”. Ce réalisme a rendu l’expérience plus crédible et convaincante. Avec un champ de vision à 360 degrés, plus d’informations pourraient être présentées en une fois sans couper. “En tournant la tête, on peut voir ce qui se passait derrière nous, ce que nous avons beaucoup fait car il y avait beaucoup à voir”.

Pour la démo, l’audio était alimenté par des haut-parleurs sur scène, contrairement aux écouteurs, cela a été fait pour que les représentants de Lenovo aident les téléspectateurs à naviguer dans l’interface utilisateur, mais l’expérience aurait pu être améliorée avec un son stéréo intra-auriculaire. Dans une salle de classe, les élèves auront la possibilité de connecter leurs écouteurs à la prise casque intégrée.

Le seul inconvénient majeur du Mirage Solo est qu’il est assez lourd, car il a plusieurs composants à l’intérieur. Ce n’est peut-être pas un problème pour les adultes, mais on se demande si cela pourrait causer des problèmes aux jeunes téléspectateurs après une utilisation prolongée.

Le casque utilise la technologie Daydream VR de Google. Google Daydream exige un smartphone pour fonctionner. Le Mirage Solo a un écran intégré. Il a un écran avec une des résolutions les plus élevées si on compare avec les autres casques Daydream. Cela permet d’éliminer le problème de manque de pixels qu’on retrouve souvent sur les casques VR low-cost.

Le Mirage Solo fonctionne sans câble. Il a une batterie intégrée. Selon Lenovo, la batterie peut durer deux heures. Chaque casque est également livré avec son propre étui de chargement. Sur ce casque on peut utiliser la même télécommande qu’on retrouve dans les autres casques Daydream.

Le control de chaque spectateur est facile pour l’éducateur. Lenovo fournit une tablette Tab 4 10 Plus, les enseignants peuvent contrôler exactement ce que voit chaque participant.

Disponibilité et délai de déploiement prévu

Les kits Lenovo VR Classroom sont proposés dans un pack de 3 pour 5 000 $ (environ 4420 €), un pack de 10 pour 12 000 $ (environ 10608 €) et un pack de 24 $ pour 22 000 $ (environ 19448 €). Ils peuvent être achetés dès maintenant auprès des représentants des relations publiques Lenovo via le site Lenovo.com.

 

La réalité virtuelle change le domaine de la chirurgie !

Deux médecins spécialistes expliquent comment ils utilisent la VR pour les médecins et les patients en chirurgie.

La réalité virtuelle a fait ses débuts dans le domaine des jeux vidéo, et c’est ce que pense la majorité des gens en entendant le mot VR. Mais la recherche sur la technologie a évolué, la réalité virtuelle s’est révélée être un très bon moyen dans le secteur de la santé, les médecins et les chirurgiens ont commencé à utiliser cette technologie dans la gestion de la douleur et la chirurgie.

Les recherches qui sont actuellement en cours sur la réalité virtuelle visent à aider les patients et les médecins. Le Dr Shafi Ahmed, chirurgien colorectal à Saint-Barthélemy, utilise la VR pour diffuser des procédures chirurgicales en direct dans le monde entier pour faire apprendre aux chirurgiens à effectuer différentes procédures. La docteure Diane Jooris, psychologue en Belgique, utilise cette technologie pour changer la façon dont les patients ressentent la douleur et l’anxiété lorsqu’ils subissent une intervention chirurgicale.

En 2016, le Dr Ahmed a diffusé en direct une vidéo en 360° d’une opération sur un patient atteint d’un cancer du côlon. Avec cette technologie, les gens du monde entier puissent se connecter et apprendre le déroulement de la procédure.

Dr Ahmed uses portant des lunettes VR

Dr Ahmed uses portant des lunettes VR
Source : standard.co.uk

“J’utilise ce type de technologies pour former et éduquer les gens”, explique le Dr Ahmed. “Cela connecte les gens du monde entier. Nous n’apprenons pas à une ou deux personnes, mais à des milliers de personnes”.

Lorsque le Dr Ahmed diffuse une session de formation chirurgicale en réalité virtuelle, il peut amener les gens dans la salle d’opération avec leurs casques VR. Il a pu diffuser dans plus de 100 pays et il pense que cette solution permet de faire apprendre aux chirurgiens du monde entier à bien réaliser des opérations chirurgicales.

“La formation en direct et la simulation seront bien meilleures que la façon dont les choses étaient faites auparavant”, explique-t-il.

“Nous avons parcouru un long chemin avec des papiers et l’impression, et maintenant c’est au tour des plateformes en ligne”.

Bien qu’il ne savait pas au début comment la réalité virtuelle serait utilisée en médecine à long terme, le Dr Ahmed pense désormais qu’elle est “là pour rester” après avoir constaté de bons résultats lorsqu’il a utilisé cette technologie. Ces résultats proviennent d’études menées par Diane Jooris, qui utilise la VR pour aider les patients avant, pendant et après les procédures invasives.

Pendant qu’il travaillait au MD Anderson Cancer Center à Houston, au Texas, Jooris s’est spécialisé dans l’hypnose clinique, avec pour objectif d’apprendre aux patients à entrer dans un état de conscience différent, ce qui modifie leur perception de la douleur et réduit leur niveau d’anxiété. Jooris affirme que lorsqu’un patient atteint un état d’hypnose, il n’est pas nécessaire de le laisser sous sédation lorsqu’il passe sous le couteau.

“Vous devez toujours avoir un anesthésique avant d’effectuer une opération chirurgicale, car cela n’est pas un miracle”, déclare Jooris.

Ce n’est peut-être pas tout à fait magique, mais c’est une technique impressionnante. Les patients qui ont subi une hypnose avant la chirurgie et sont restés conscients tout au long de la procédure ont déclaré avoir senti les outils au travail mais ils n’ont pas signalé qu’ils ont senti des douleurs.

Aujourd’hui, Jooris a intégré la VR à son travail et dirige actuellement une entreprise belge appelée OnComfort, cette dernière utilise un appareil VR plutôt qu’un spécialiste d’hypnose pour placer le patient dans un l’état hypnotique.

Le patient sur le point de subir une intervention chirurgicale met le casque VR, il commence à voir un arrière-plan différent (modifié selon les besoins du patient), puis une voix lui parle pour l’aider à tomber dans un état de conscience différent. Pour le moment, ces programmes VR sont disponibles pour sept différentes langues.

Jusqu’à présent, Jooris a utilisé la technologie sur plus de 1500 patients âgés de deux ans et demi à plus de 100 ans.

Acer lance le nouveau casque VR OJO 500 en Inde et le AH101 est en promotion

Acer India a lancé son nouveau casque Windows réalité mixte, baptisé OJO 500. Ce casque VR a un design détachable unique offrant la souplesse, le confort et l’hygiène aux consommateurs et aux entreprises.

Casque VR Windows réalité mixte Acer OJO 500

Casque VR Windows réalité mixte Acer OJO 500
Source : community.acer.com

Ce nouveau casque VR sera disponible à partir de février 2019 à un prix de 39 999 RS (environ 498 euros). “L’Acer OJO 500 contient de nombreuses nouvelles fonctionnalités importantes en comparant avec les autres casques Windows de réalité mixte”, a déclaré Chandrahas Panigrahi, directeur du marketing et chef de la grande entreprise, Acer India.

Il s’agit du premier casque sous Windows réalité mixte et du premier casque de réalité virtuelle (VR) à proposer une conception détachable, une technologie brevetée de conduite et une technologie de réglage à distance assistée par le logiciel (IPD).

“Nous avons essayé d’améliorer l’expérience utilisateur avec des technologies audio et visuelles innovantes et nous avons offert à nos consommateurs le casque le plus confortable et le plus facile à utiliser”, a déclaré Panigrahi. En tant que casque “Windows Mixed Reality”, il existe actuellement plus de 2 500 jeux et applications disponibles pour l’Acer OJO 500, ce casque est compatible avec les plateformes Steam VR et Microsoft Store.

Cyber Monday : le casque VR Acer AH101 est à 199.55 euros

Casque VR Acer AH101

Casque VR Acer AH101

A l’occasion du Cyber Monday, Top Achat propose le casque VR AH101 de chez Acer à un prix de 199.55 euros. C’est un casque VR Windows Mixed Reality, ce qui signifie qu’il est nécessaire de le connecter un ordinateur Windows. Il ne s’agit pas d’un casque VR autonome tel que l’Oculus Go ou Quest. L’AH101 a une résolution de 1440 x 1440 pixels par œil, un taux de rafraîchissement jusqu’à 90 Hz, et un champ de vision de 100°. Cela est suffisant pour s’immerger dans des univers virtuels à une haute qualité. Votre ordinateur doit tourner sous Windows 10 afin de connecter ce casque avec. Vous pouvez le connecter via un câble HDMI 2.0 et un câble USB 3.0.

L’Acer AH101 est aussi compatible avec la plateforme Steam VR, donc vous aurez un large choix d’applications et de jeux.

Le casque est disponible à un prix de 199.55 sur Top Achat et il est livré avec 2 contrôleurs Bluetooth à reconnaissance de mouvements sur 6 axes.

 

Neverland Virtual Reality ouvre son premier local à West Chester

Neverland est une nouvelle start-up située à West Chester, cette dernière permet aux clients d’échapper brièvement à la réalité, pour une nouvelle expérience via la réalité virtuelle.

Neverland Virtual Reality, 209 E. Market St., West Chester, a ouvert ses portes le 21 octobre. Il s’agit du seul lieu VR du comté de Chester.

Dans une expérience VR, les clients sélectionnent le programme qu’ils souhaitent, ils portent le casque VR et ils seront complètement immergés dans un monde virtuel. Ils ne voient que ce qui se trouve dans le casque VR et ils peuvent se déplacer dans l’espace virtuel en interagissant avec celui-ci via des contrôleurs.

Neverland Virtual Reality

Neverland Virtual Reality

“Votre cerveau ne saura pas faire la différence entre la vie réelle et virtuelle”, a déclaré Josh Smith, copropriétaire. La réalité virtuelle fait croire à votre cerveau que le monde vu à travers le casque VR est réel.

L’entreprise appartient à deux amis – Brady Bagwan et Smith, ces deux amis étaient en train de chercher un business pour démarrer ensemble. Une fois qu’ils ont découvert la réalité virtuelle, ils ont lancé leur business en moins d’un an.

Avec deux simulateurs de course et cinq stations à l’échelle de la pièce, Neverland Virtual Reality offre une grande variété d’expériences pour les enfants âgés 6 ans et plus : jeux, simulations de course, déplacements dans des lieux spécifiques au sein de Google Earth, création d’art en 3D, exploration du Titanic…

Bagwan et Smith se connaissent depuis 2003. Ils se sont rencontrés lorsqu’ils étaient à l’armée américaine en Corée du Sud. Ils ont maintenu leur amitié et sont ensuite revenus à la vie civile.

L’idée est venue d’une visite à une arcade de réalité virtuelle à New York City que Bagwan a fait avec sa famille en mars 2018.

“C’était un samedi après-midi et l’endroit était magnifique, c’était comme si on est dans une boîte de nuit à New York. Il y avait littéralement la sécurité à la porte qui refoulait les gens, disant que vous ne pouvez pas entrer”, a déclaré Bagwan.

Après cette première visite, Bagwan a commencé à faire des recherches. Il a donc suggéré à Smith de visiter une salle de jeux en réalité virtuelle.

En mai, selon Smith, ils avaient décidé de lancer leur propre business en réalité virtuelle, et ils ont commencé à faire des recherches approfondies.

Les deux amis ont parlé à des propriétaires d’arcade de réalité virtuelle d’autres régions du pays et ils ont commencé à chercher un emplacement. Ensuite, Ils ont choisi le West Chester car c’était le meilleur emplacement en fonction des chiffres de population et de revenu.

Au début, ils ont pensé que l’Université de West Chester serait une bonne source de clients, M. Bagwan a expliqué que son activité s’appuyait sur une population beaucoup plus large.

“Chaque petite entreprise a plusieurs choix à faire. Il faut bien penser avant de prendre une décision”, a-t-il déclaré.

Les deux hommes ont déclaré avoir un excellent partenariat en raison de leurs compétences différentes. Bagwan, qui vit à West Bradford, a un diplôme de premier cycle en informatique et un MBA, tandis que Smith, qui habite à Hershey, est avocat.

“Josh s’est occupé de tous les aspects immobiliers, juridiques, bancaires, des autorisations et de la paie, et je me suis concentré sur les opérations, sur l’électronique et l’équipement”, a déclaré Bagwan.

Le 1 er septembre, ils avaient signé un bail sur l’espace de West Chester et se préparèrent à construire l’équipement et à en construire l’espace.

“Le délai normal pour obtenir une propriété est d’un an. Nous avons réduit cela à quelques mois”, a déclaré Smith.

“Je ne pense pas que nous avons contracté quelqu’un pour les modifications internes. Nous avons fait les murs, les planchers et les luminaires, tout a été fait par nous”, a ajouté Bagwan.

En concevant et en construisant les ordinateurs utilisés chez Neverland Virtual Reality, “nous sommes en mesure de fournir une technologie nettement supérieure, car nous les avons construites selon nos spécifications”, a déclaré Bagwan.

“Nous voulons que la technologie soit à jour concernant ce qu’on peut faire maintenant avec la VR”, a ajouté Smith.

Neverland Virtual Reality utilise des casques VR connecté via des câbles avec des ordinateurs et non pas des casques VR autonomes afin d’offrir une meilleure expérience graphique aux clients.

Google veut développer des chaussures VR !

Souvent, lorsqu’on joue sur un jeu VR, on a un problème d’espace, pour remédier à ce problème, le géant Google vient de déposer un brevet afin de développer des chaussures VR.

Les chaussures VR offrent aux utilisateurs la possibilité de se déplacer partout dans un environnement virtuel, cependant les “baskets à roues” sont directement connectées au jeu et ils offrent un espace limité, comme s’il s’agit d’un tapis roulant.

Le manque d’espace est un obstacle principal pour le développement des jeux en réalité virtuelle. Si on a un jeu, un casque VR et des manettes adaptées, on peut jouer dans un environnement virtuel, cependant, on n’aura pas la possibilité d’être immergé totalement si on ne se trouve pas dans une grande salle. Il est impossible de bouger le corps dans tous les sens pour se sentir pleinement immergé dans un lieu virtuel si la salle est petite, ou que cette dernière est équipée de meubles.

Les “Baskets VR motorisées”

Si cela paraît impossible, ce n’est pas le cas pour le géant américain Google, car ce dernier vient de déposer un brevet afin de développer des “Baskets VR motorisées”. Selon le site Ars Technica, l’idée est de créer des rollers automatisés, qui seront connectés à un système VR qui est en train d’être utilisé par le joueur, le système fait aussi reculer le joueur s’il s’approche un peu d’un obstacle.

L’utilisateur des “Baskets VR motorisées” peut marcher sans aucun problème, le rôle de ces roues et ces moteurs est de maintenir l’utilisateur dans la zone de sécurité VR. Cette technologie lui donne l’impression de marcher sans limite vers l’avant, tout en restant dans sa place dans le monde réel.

Capture d'écran du brevet Google : United States Patent and Trademark Office

Capture d’écran du brevet Google : United States Patent and Trademark Office

Est-ce que les “Baskets VR motorisées” sont plus pratiques que les “tapis VR” ?

Les développeurs commencent à produire de plus en plus de jeux en réalité virtuelle, c’est pour cette raison que Google a eu cette idée. Il n’y a pas assez de solutions pour les problèmes d’espace en réalité virtuelle, il existe les tapis connectés (VR treadmills), mais ils sont trop encombrants, et c’est pour cette raison qu’ils ne sont pas populaires.

Ce projet de Google est maintenant dans sa première étape de développement car aucun produit n’est sorti de l’usine ainsi que rien n’a été testé pour le moment, cependant Google a obtenu le brevet, et cela lui permet de tester plusieurs applications qui sont compatibles avec cette idée, selon Ars Technica. La société pourra tester des roues classiques comme celles des rollers ainsi que des roues omnidirectionnelles qui permettent au système de faire avancer ou reculer l’utilisateur dans différentes directions.

Source

Walmart utilise la réalité virtuelle pour entraîner ses employés au Black Friday

Les détaillants sont en train de se préparer pour le Black Friday, une nouvelle méthode cette fois est utilisée durant l’entraînement, il s’agit de la réalité virtuelle.

Photo d'un magasin Walmart

Magasin Walmart

Walmart propose désormais une formation en réalité virtuelle (VR) dans ses 200 académies qui sont situées dans des magasins, ce qui permet de former de manière standard les collaborateurs. Les gestionnaires et les associés de marché suivent la formation, ainsi que le personnel et les superviseurs.

La Boise Academy, située au 8300 West Overland, est la seule qui offre une formation via la VR depuis avril 2017. Les employés d’environ 25 autres sites Walmart situés dans d’autres régions de l’Idaho vont se déplacer afin de suivre cette formation, a déclaré Kirstie Matthews, qui gère l’installation.

“On a remarqué une amélioration de 5 à 10% des employés qui ont suivi la formation via la VR par rapport à ceux qui ne l’ont pas suivi”, a déclaré Matthews.

“Même si le système Walmart n’est pas interactif, les employés ne s’entraînent pas pour travailler avec les clients seulement, la simulation donne aux employés une meilleure idée de ce à quoi ressemble le Black Friday”, a déclaré Matt Farnworth, animateur à la Boise Academy. Les formateurs utilisent une vidéo, enregistrée dans un département électronique de Walmart lors d’une vente réelle au Black Friday, ils montrent aux employés des situations à une salle de classe et ils discutent de la manière dont elles doivent être gérées. Celles-ci peuvent inclure des problèmes de sécurité, des ressources manquantes et d’autres situations potentiellement stressantes.

“C’est difficile de le recréer dans une salle de classe”, a déclaré Farnworth. “Cela donne aux participants une meilleure compréhension de ce à quoi s’attendre”. Le scénario du Black Friday est l’un des 40 modules de formation proposés par les académies.

La VR devrait être un acteur important dans le monde de la vente au détail. Selon Goldman Sachs, le marché de la vente au détail et de la réalité virtuelle dans le commerce de détail atteindrait 1,6 milliard de dollars d’ici 2025.

Une grande partie de cette activité devrait toucher les clients, soit en permettant aux gens de faire des achats via la réalité virtuelle ou en apportant des expériences VR, telles que des randonnées simulées pour attirer les clients dans des magasins physiques. Des détaillants tels que Neiman Marcus et Target investissent également dans des outils de réalité virtuelle pour montrer à quoi ressemblerait le maquillage d’un client, tandis que Williams-Sonoma utilise des outils de réalité virtuelle pour aider les clients de ses magasins Pottery Barn et PBTeen à voir à quoi ressemblerait une pièce lorsqu’on ajoute des produits.

“Walmart pense qu’il est le seul détaillant qui utilise la réalité virtuelle pour former ses employés. Cependant, d’autres détaillants utilisent aussi cette technologie dans la formation, mais ne le révèlent pas car ils considèrent cela comme un avantage concurrentiel”, a déclaré Ramon Llamas, directeur de recherche des appareils mobiles AR et VR pour IDC, société de conseil de Framingham, Massachusetts.

“La formation en réalité virtuelle aide une entreprise à obtenir des associés en quelques semaines au lieu de plusieurs mois”, a-t-il déclaré.

Concernant les exploitants de magasins, la VR est également utilisée pour développer des analyses de cartographie thermique afin de déterminer quels produits et quels présentoirs attirent l’attention des acheteurs.

Walmart a commencé à tester la réalité virtuelle en 2016 après qu’un collaborateur ait constaté comment l’équipe de football de l’Université de l’Arkansas utilisait cette technologie pour gérer des situations inhabituelles et difficiles à reproduire. La société a commencé avec 30 académies et s’est étendue à l’ensemble du pays lorsque les essais ont mené vers le succès. “Les académies peuvent former environ 7 000 employés par semaine en utilisant le réalité virtuelle”, a déclaré Matthews.

Le logiciel utilisé par la société est développé par STRIVR, une société californienne basée à Menlo Park et spécialisée dans la formation en réalité virtuelle pour les entreprises et les équipes sportives. La société prévoit d’envoyer quatre casques Oculus Go à chaque Walmart Supercenter et deux autres à chaque magasin à un prix réduit.

En février, Walmart a racheté Spatialand, c’est une société qui fabrique des logiciels qui transforment le contenu existant en expériences immersives de réalité virtuelle, l’entreprise américaine a déposé plusieurs brevets sur l’utilisation de la réalité virtuelle dans ses magasins.

Les meilleurs promos VR pour le Black Friday 2018

Le Black Friday approche, ce sera ce 23 novembre. Dans cet article vous allez trouver les meilleures promotions concernant les casques VR ainsi que les jeux VR.

Black Friday Logo

Black Friday

Il y a quelques années, le Black Friday a rejoint la France, cette journée a été vue pour la première fois aux USA, et elle a rapidement fait sa présence en France. Ventes flashs, des prix cassés, il n’y a pas mieux que faire du shopping durant le Black Friday.

Donc, ce vendredi 23 novembre, vous aurez 24 heures seulement pour acheter des articles allant jusqu’à moins de 50% ou peut-être plus, cela varie selon les vendeurs. Certains sites de vente en ligne commencent avant le 23 novembre et d’autres à partir du cette date.

Beaucoup de sites comme Aliexpress, Amazon, Gearbest, et Fnac feront partie du Black Friday. Si vous cherchez à acheter un casque VR ou des jeux VR, il faut attendre le 23 novembre pour profiter des meilleures promotions.

Ventes flash, promotions et prix cassés

Dans la tradition américaine, la durée du Black Friday est 24 heures. D’autres sites de vente en ligne, commencent les ventes flash et les promotions à partir d’aujourd’hui. Fnac, Rue du Commerce, et Amazon lancent les promotions pendant une semaine et non pas une journée. D’un autre côté, il y a des sites ou les prix cassés et les ventes flash commencent le 23 novembre à partir de 7 heures. C’est peut-être l’occasion de penser à acheter le pack PSVR où on trouve le casque de réalité virtuelle PSVR de chez Sony, et des jeux comme Skyrim VR, Doom et AstroBot.

D’autres promotions VR avant le Black Friday 2018

Certains détaillants et plateformes ont déjà commencé à lancer des promotions. Voici une liste des meilleures promotions avant le Black Friday dans le domaine de la réalité virtuelle.

Concernant les jeux, la plateforme VR Viveport a lancé une promotion incroyable, il est désormais possible d’avoir 5 des meilleurs jeux VR à un prix de 1$ seulement ! Cependant, cette offre promotionnelle est réservée uniquement aux abonnées Viveport. Il est possible de souscrire à un abonnement gratuit de 14 jours afin de profiter de cette promotion.

Liste des jeux VR proposés à 1$

  • Superhot VR, son prix hors promotion est de 24.99 dollars.
  • Arizona Sunshine : un jeu de tire contre les zombies en VR, son prix hors promotion est de 39.99 dollars.
  • Accounting
  • Sariento, son prix hors promotion est de 29.99 dollars.
  • The Wizards, son prix hors promotion est de 19.99 dollars.

Promotion pour le casque Windows Mixed Reality Lenovo Explorer

Casque VR Windows Mixed Reality Lenovo Explorer

Casque VR Windows Mixed Reality Lenovo Explorer

Le casque VR Windows Mixed Reality Lenovo Explorer qui fonctionne sous Windows 10 était disponible à un prix de 449 euros, et maintenant il est en promotion à un prix de 230 euros sur le site de LDLC. Et si on utilise le code de promo Juice, le prix devient 216.15 euros. Avant d’acheter ce casque VR, il est nécessaire de vérifier si ce dernier est compatible avec la configuration de votre ordinateur. Pour bénéficier de cette offre cliquez-ici.

Le Sony PSVR sera aussi en promotion durant le Black Friday, ainsi plusieurs jeux VR de sa plateforme sont déjà en promotion, découvrez la liste des jeux PSVR qui sont en promotion ici.

PlayStation VR

PlayStation VR

Source