Le navigateur Firefox Reality VR est disponible sur l’Oculus Quest

Le nouveau casque de réalité virtuelle (VR) Oculus Quest de Facebook va recevoir un deuxième navigateur web VR de la part de Mozilla, c’est la société à l’origine du navigateur populaire Firefox. Cette dernière travaille sur une version Quest de son navigateur Firefox Reality VR, a déclaré un porte-parole au site web Variety.

Firefox Reality VR
Firefox Reality VR
Source : The Mozilla Blog

“Mozilla faisait partie du programme pour les développeurs d’accès précoce d’Oculus Quest”, a déclaré le porte-parole. “Firefox Reality a été préparé et testé par Oculus et il est prêt à être publié. Bien qu’il ne soit pas disponible le premier jour, nous espérons le publier dans le premier mois.”

Le porte-parole de Mozilla a ajouté que sa plate-forme de réalité virtuelle sociale, Hub, est déjà disponible sur le Quest via le navigateur d’Oculus.

Mozilla a annoncé pour la première fois en avril son programme Firefox Reality pour l’HTC Vive Focus. L’association à but non lucratif a lancé d’autres versions pour l’Oculus Go et le Google Daydream VR de Google en septembre dernier et a annoncé son partenariat avec HTC pour intégrer Firefox Reality à des casques VR haut de gamme comme le HTC Vive. En février, une version pour le casque Microsoft Hololens 2 AR a été proposée.

En plus de développer un navigateur dédié à la réalité virtuelle, Mozilla a également été un moteur essentiel de WebVR, une série de technologies conçues pour aider les développeurs à intégrer des applications Web immersives aux casques de réalité virtuelle.

Au moins pour l’instant, WebVR pourrait également être un moyen pour les développeurs d’accéder à l’Oculus Quest sans avoir à attendre que Facebook approuve leurs expériences. Le géant des réseaux sociaux a été très sélectif sur les types d’expériences autorisées sur le casque, certains développeurs ont même reçu des lettres de rejet de la part de la société.

Parmi les points forts de l’Oculus Quest est sa compatibilité avec le suivi de mouvement 6 DOF, il est équipé d’un processeur haut de gamme “Snapdragon 835”, et sans oublier qu’il est autonome. Avec l’ajout du navigateur WebVR Firefox Reality VR, ce sera un autre avantage pour ce casque VR de Facebook.

Comment la VR révolutionne l’éducation sur les cardiopathies congénitales

La réalité virtuelle (VR) est utilisée dans de nombreux domaines, notamment la conception architecturale et urbaine, le marketing digital, l’éducation et la formation militaire. La réalité virtuelle crée un environnement non réel afin que l’utilisateur puisse simuler un environnement virtuel. Le matériau VR le plus connu est le casque, ce dernier se place sur les yeux pour que l’utilisateur regarde le monde virtuel.

Dr Ahmed uses portant des lunettes VR
Dr Ahmed uses portant des lunettes VR
Source : standard.co.uk

Aujourd’hui, la réalité virtuelle a également trouvé sa place dans le domaine médical, où les chirurgies sont pratiquées virtuellement. Ce programme a été introduit pour la première fois en 2016 par un chirurgien nommé Shafi Ahmed, qui a diffusé une opération en utilisant la réalité virtuelle. Cela a inspiré des milliers de médecins. Il a expliqué que par le biais de la réalité virtuelle, les étudiants en médecine et les chirurgiens débutants auraient l’avantage de voir et de subir des interventions chirurgicales complexes sans se rendre directement et réellement dans la salle d’opération.

Selon les rapports récents concernant la façon dont les technologies modifient le secteur médical, les cardiologues ont également compris les avantages que ces outils prometteurs pourraient offrir. L’un des nombreux établissements de santé qui utilisent la réalité virtuelle est le Lucile Packard Children’s Hospital de Stanford. Il est spécialisé en cardiologie pédiatrique, qui traite du diagnostic et du traitement des troubles cardiaques et des affections apparentées.

Les cardiologues de Stanford estiment que le cœur humain est l’un des organes les plus importants et les plus compliqués du corps. Il peut développer des anomalies et mettre la vie en danger si les gens ne sont pas pleinement conscients de ce qui se passe sur l’organe vital et de la façon de le prévenir. Mais l’objectif principal de Stanford aujourd’hui est de révolutionner l’éducation sur les cardiopathies congénitales.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la cardiopathie congénitale est le type d’anomalie le plus courant auquel les personnes sont confrontées depuis leur enfance. La coronaropathie désigne tout état pathologique du cœur ou des vaisseaux sanguins qui l’alimentent, ce qui altère le fonctionnement cardiaque.

Chaque année, environ 40 000 personnes naissent avec une cardiopathie congénitale aux États-Unis et environ un million dans le monde entier. Avec le nombre croissant de cas de coronaropathie, Stanford Virtual Heart a trouvé une solution facilitant la communication et la compréhension de ce qui se passe dans le cœur humain.

Avant l’utilisation de la réalité virtuelle, les chirurgiens avaient du mal à diffuser des informations sur les cardiopathies congénitales et leurs risques pour la population. Ils ont expliqué que le cœur est un organe complexe à étudier et qu’une personne doit être sur la table d’opération avec la poitrine ouverte.

Mais encore plus, il est difficile de trouver une personne réelle pour une chirurgie dont on ouvre sa poitrine, ainsi ce type d’opérations fait partie de celles qui sont les plus difficiles dans le domaine médical. Bien que les étudiants se fient souvent aux manuels scolaires et aux vidéos pour bien comprendre le contexte des cardiopathies congénitales, les experts s’inquiètent pour les patients.

Ces outils fonctionnent avec eux, mais cela ne fonctionnera pas avec les patients et leurs familles qui ont des ressources d’apprentissage limitées. C’est l’objectif de la réalité virtuelle : révolutionner la médecine et sensibiliser les patients et les médecins à l’énigme des maladies cardiaques, en particulier des cardiopathies congénitales.

Alors, comment ces activités virtuelles peuvent aider les patients atteints de coronaropathie et les chirurgiens ?

Avec l’aide de la VR, en plus de pouvoir être à l’intérieur d’un cœur humain, un chirurgien a la possibilité de montrer le problème à des patients ou à des étudiants en médecine et d’expliquer ce qu’il faut faire pour guérir le patient.

Éduquer les patients sur la nature de leur état de santé est un moyen de les aider à comprendre ce qu’ils vivent. Comment cela fonctionne ? Les médecins apportent un casque VR puis ils demanderont à un patient de le placer. Ensuite, le patient commence à voir un cœur humain et le chirurgien lui explique le problème qui se trouve sur ce cœur et comment le résoudre.

Ce qui est plus intéressant avec la VR, est que le patient peut être capable de traverser son cœur tout en comprenant ce qui cause la maladie. La VR apporte aux patients de l’espoir et la promesse de mener une vie saine à l’avenir.

La technologie de la réalité virtuelle aide les chirurgiens à planifier les chirurgies à l’avance. Les médecins peuvent produire un modèle tridimensionnel que les patients peuvent voir et manipuler. Les chirurgies cardiaques simulées permettent aux chirurgiens de mettre en pratique leurs compétences professionnelles sans aucun risque pour les patients.

De nombreuses études ont montré que les médecins qui bénéficient d’une formation en chirurgie via des simulations de réalité virtuelle améliorent considérablement leurs capacités et leurs performances en salle d’opération.

Pour la première fois dans le monde, les gens peuvent se familiariser avec la complexité d’un cœur humain et la maladie qu’il peuvent éventuellement rencontrer. La technologie de la réalité virtuelle a de nombreuses utilisations et son application dans le domaine médical n’est qu’une d’elles.

Informer les patients sur leurs conditions par la réalité virtuelle est un grand pas en avant pour révolutionner la médecine.

Alors, que pensez-vous de l’utilisation de la VR dans le domaine médical ? Croyez-vous que cette technologie va révolutionner l’éducation et la médecine ?

Oculus Quest : plusieurs détaillants ont acheté le dernier casque VR autonome de Facebook

Le nouveau casque de réalité virtuelle (VR) Oculus Quest de Facebook semble plaire aux premiers utilisateurs, certains détaillants ont commandé plusieurs unités. Une semaine après son lancement officiel, l’Oculus Quest a été vendu ce mardi chez Amazon, Walmart et Newegg.

Casque VR Oculus Quest
Casque VR Oculus Quest
Source : 360natives.com

Un porte-parole de Facebook a reconnu les problèmes d’inventaire dans une déclaration envoyée à Variety : “Nous sommes vraiment ravis de voir l’enthousiasme et l’intérêt suscités par l’Oculus Quest. Certains de nos partenaires détaillants sont temporairement en rupture de stock en ligne, mais nous nous efforçons de rétablir la disponibilité pour tous les détaillants le plus rapidement possible. Cela dit, les gens peuvent toujours acheter le Quest sur Oculus.com et dans de nombreux magasins à travers le monde.”

Newegg a indiqué que les deux versions du Quest (64 Go et 128 Go de stockage) étaient en rupture de stock ce mardi. Amazon a répertorié la version 64 Go comme “temporairement indisponible”, mais a promis d’expédier la version 128 Go dans un délai d’un à deux mois. Walmart a répertorié les deux modèles comme indisponibles pour les commandes en ligne.

Best Buy a promis d’expédier le casque d’ici une semaine, cependant, il a noté sur son site Web qu’il n’y avait aucun inventaire en magasin à moins de 250 km de Los Angeles ou de la région Francisco Bay Area. Le site Web Oculus.com de Facebook a promis d’expédier les deux modèles d’ici début juin.

Il est encore trop tôt pour dire qu’Oculus va connaître un grand succès grâce à son nouveau casque VR autonome. Cependant, d’après la rupture de stock qu’a connu la société, il est fortement possible que Facebook va réaliser un grand chiffre de ventes de l’Oculus Quest car c’est un casque VR autonome, il est destiné au grand public, il est haut de gamme pour un casque autonome, et en plus de cela, il est doté d’un suivi de position 6 DOF.

Alors, comment vous trouvez ce nouveau casque VR ? Seriez-vous prêts à acheter un ?

HP annonce un nouveau sac à dos pour la VR

Hewlett-Packard dite HP est une société californienne connu dans la production des micro-ordinateurs portables. Cette société vient de dévoiler un nouveau sac à dos pour la réalité virtuelle, ce n’est pas son premier sac à dos pour le VR, en 2016, l’entreprise avait présenté son premier sac à dos VR, cependant ce dernier n’a pas fait un grand succès. L’entreprise vient de lancer une nouvelle version de ce sac à dos.

HP VR Backpack G2
HP VR Backpack G2

La première version de ce sac à dos VR n’a pas connu un grand succès même si elle avait un vrai potentiel. La nouvelle version a toujours le même principe. Ce sac à dos VR est utile pour les utilisateurs qui ont des besoins un peu particuliers dans le monde de la réalité virtuelle.

Un prix très cher pour un sac à dos de réalité virtuelle

La marque a offert aux utilisateurs une amélioration technologique réelle si en compare avec la première version de ce sac à dos pour la réalité virtuelle. Ce sac à dos fonctionne avec une puce Intel Core i7 de huitième génération ainsi qu’une carte graphique Nvidia RTX 2080 GPU. Selon HP, si on compare avec la première version, on a une amélioration de 30% concernant le CPU (processeur), et une amélioration de 25% pour le GPU (carte graphique).

Si vous connaissez les sacs à dos Omen, ce nouveau sac à dos HP a le même principe, il est possible de l’intégrer dans un doc pour l’utiliser ensuite comme un micro-ordinateur pour jouer aux jeux vidéo. D’après les premiers tests, ce sac à dos est très compact et ses batteries sont accessibles.

Ce nouveau sac à dos VR est baptisée “HP VR Backpack G2”. L’un de ces points négatifs est qu’il n’est pas à la portée de tout le monde car il coûte 3 299 dollars (environ 2 955 euros). La majorité des utilisateurs préfèrent les produits pour le grand public, c’est à dire des produits qui ne sont pas chers. Un particulier ne peut pas dépenser une telle somme juste pour un sac à dos VR, ce qui signifie qu’il est destiné aux professionnels.

Source

Pour réaliser ses rêves VR, Facebook doit supprimer ce qu’Oculus a créé !

Mark Zuckerberg, fondateur du réseau social Facebook, a investi des milliards de dollars dans son rêve de réalité virtuelle, une nouvelle plate-forme que possède Facebook.

Mark Zuckerberg
Mark Zuckerberg

Facebook a racheté Oculus et a passé les cinq dernières années à tout supprimer et à réinventer en tant que société de type Facebook. Il a viré la plupart des co-fondateurs d’Oculus (certains d’entre-deux ont démissionné), et il a fait venir ses partenaires pour qu’ils prennent les décisions les plus importantes.

Le casque VR Oculus Quest de Facebook est une version simplifiée de la réalité virtuelle haut de gamme, il offre un logiciel perfectionné pour facliter le processus de la mise en route. C’est probablement le meilleur casque VR autonome, car il est doté d’un suivi de position 6 DOF, ainsi qu’il est équipé d’un processeur Qualcomm Snapdragon 835.

Casque VR Oculus Quest
Casque VR Oculus Quest Source : 360natives.com

Avec les versions précédentes des casques VR de Facebook, il restait toujours une fonctionnalité qui manquait, mais si l’Oculus Quest échoue et ne réalise pas un bon chiffre de ventes, Facebook devra considérer que toute la catégorie de ses produits VR ne présente pas ce que la société a espéré. C’est pour cette raison que Facebook a également annoncé un autre casque VR haut de gamme qui marche avec un PC, ce dernier est appelé Oculus Rift S. Cependant, le Quest est généralement le seul qui a réussi à séduire beaucoup de clients car il représente un bon rapport qualité et prix.

Comme le cinquième anniversaire de l’acquisition d’Oculus approche, on se demande si Facebook a connu un succès dans le monde la réalité virtuelle. Même si la société a produit un grand nombre d’unités de casques VR, on n’a pas encore vu si l’entreprise a réalisé un grand nombre de ventes, surtout que le Quest a été mis en vente il y a quelques jours seulement.

L’Oculus Go qui coûte 199 dollars (environ 178 euros) a connu un grand succès grâce à son rapport qualité et prix ainsi qu’il est autonome. Cependant, son système date d’un an, et il reste toujours un casque VR limité pour les utilisateurs. Samsung et Oculus ont fait un grand effort et ils ont lancé le Gear VR, c’est un casque VR qui doit être utilisé avec un smartphone pour fonctionner. Samsung a même offert des Gear VR gratuitement à chaque personne qui achète un Galaxy S8 ou S8+. Cependant, les développeurs n’investissent pas dans ce genre de casques VR de nos jours, car la plupart des utilisateurs préfèrent les casques VR autonomes.

Casque VR Oculus Go
Casque VR autonome Oculus Go

Par ailleurs, la gamme des casques VR basés sur PC pourrait également avoir du succès. Le dernier Rift S, qui a également été lancé cette semaine est l’un des meilleurs casques haut de gamme, Facebook cherche à s’implanter dans le grand public, mais les casques VR tel que le Rift S ne sont pas à la portée de tout le monde. La société a choisi de s’engager dans le haut de gamme, que ce soit pour les casques VR autonomes ou pour ceux qui fonctionne avec un ordinateur. Le PC mènera toujours vers les expériences les plus haut de gamme, mais pour profiter de ce genre d’expériences, on doit avoir un ordinateur puissant, ce qui signifie que l’utilisateur doit également dépenser une grosse somme d’argent pour avoir un PC haut de gamme.

Oculus Rift S
Oculus Rift S

En 2014, Facebook a racheté Oculus, c’était une entreprise qui promettait de rendre mieux l’avenir de la réalité virtuelle. L’appel au haut de gamme lui a valu des millions d’utilisateurs débutants passionnés sur PC et des millions d’utilisateurs mobiles qui ont rapidement aimé la plate-forme. Facebook s’est lancé l’année dernière dans le développement des casques VR autonomes, et la société a connu un succès car de nombreux utilisateurs préfèrent ce genre de casques VR. Le Quest est l’un des meilleurs casques VR autonomes, et le géant réseau social compte réaliser de nombreux ventes grâce à ce nouveau casque VR.

Qu’est-ce que l’Oculus Quest peut nous apprendre sur l’avenir de la réalité mixte

La réalité virtuelle se base beaucoup plus sur l’immersion, avec des casques dédiés comme l’Oculus Quest et l’Oculus Rift S de Facebook, l’HTC Vive et le Playstation VR de Sony, ces derniers offrent aux utilisateurs un accès à des jeux immersifs. Tous ces appareils bloquent complètement le monde réel en transportant les utilisateurs dans des salons virtuels, des stations spatiales ou même au milieu d’un film d’animation.

Les experts ont depuis longtemps prédit que ces deux technologies d’immersions (AR et VR) finiront par converger, un appareil offrant à la fois des expériences de réalité virtuelle et réalité augmentée. Cette notion, également appelée réalité mixte, a beaucoup de sens. Après tout, les consommateurs n’achètent pas un téléphone pour les appels vocaux et un autre pour les conversations vidéo, et ils ne disposent pas de deux ordinateurs portables distincts pour le traitement de texte et les feuilles de calcul.

Il est beaucoup plus difficile d’imaginer à quoi ressemblera cette convergence, d’autant plus que les appareils évoluent de plus en plus. Les consommateurs auront-ils un interrupteur sur leurs casques VR qui leur permet de bloquer le monde réel et de passer à une expérience de réalité virtuelle ? Est-ce que leurs casques de réalité mixte futuristes deviendront sombres quand ils demanderont à un assistant vocal de les transporter dans un monde VR ?

Le nouvel Oculus Quest de Facebook suggère une autre possibilité. Ce casque est toujours un casque de réalité virtuelle, et Facebook ne va pas offrir une possibilité d’avoir de la réalité augmentée avec l’Oculus Quest. Même en réalité virtuelle, les utilisateurs doivent être conscients du monde réel, surtout s’ils ne veulent pas se planter accidentellement dans la bibliothèque de leur salon. Le Quest résout ce problème avec ce qu’on appelle un système “gardien”. Lors de la première utilisation du casque dans un nouvel environnement, les utilisateurs ont accès à une vue en niveaux de gris et à une faible résolution du monde réel, puis ils sont invités à définir leur espace de jeu. Après cette première configuration, une grille apparaît chaque fois qu’un utilisateur risque de quitter cet espace de jeu lorsqu’il est en réalité virtuelle. Allez plus loin et la quête revient à la vue en niveaux de gris du monde réel. Faites un pas en arrière et vous êtes de retour en réalité virtuelle.

Découvrez la fonctionnalité Guardian sur cette vidéo :

Le Quest utilise ses caméras intégrées pour la transmission vidéo, ce qui explique pourquoi les images sont très claires. Les caméras sont principalement conçues pour suivre les contrôleurs utilisés avec le casque ainsi que la position du casque dans un espace 3D, ce qui permet de se pencher sur les expériences de réalité virtuelle et de rechercher des objets virtuels. En plus de cela, ce casque VR est compatible 6 DOF, ce qui vous offre la possibilité de vous déplacer dans un monde VR.

La possibilité offerte par ce casque VR qui est la marche jusqu’à un gardien de la quête est comme une transition profonde d’un monde à un autre. Cela suggère également une autre possibilité de convergence entre l’AR et la VR : les utilisateurs de futurs casques ou lunettes peuvent non seulement avoir le choix de choisir entre l’AR et la VR, mais aussi effectuer cette transition lorsqu’ils se déplacent physiquement dans l’espace.

Entrer dans une zone de votre maison peut déclencher le mode VR, tandis qu’une autre peut conduire à une transition vers une expérience AR. Les espaces de divertissement du futur basés sur la localisation peuvent également utiliser ces mêmes types de transitions pour des expériences de réalité mixte, permettant ainsi aux utilisateurs d’entrer dans des mondes immersifs. Comme le Quest utilise actuellement un système de gardien pour assurer la sécurité de l’utilisateur en VR, les futurs systèmes de gardien peuvent être tournés vers l’extérieur afin de vous avertir que l’immersion est à deux pas. Ce type de transition rapide entre les différents modes d’immersion s’accompagne de nombreux défis en matière de sécurité et de respect de la vie privée. Après tout, le suivi et la transmission vidéo s’appuient sur des caméras permanentes, ce qui pourrait amener les entreprises à absorber d’énormes quantités d’informations visuelles et spatiales.

VR Fund : l’écosystème de la réalité virtuelle compte plus de 550 entreprises !

Le Venture Reality Fund a indiqué qu’il y a plus de 550 entreprises dans le monde de la réalité virtuelle. Les principaux domaines de croissance dans lesquels on retrouve la réalité virtuelle de plus en plus sont les jeux, les divertissements basés sur l’emplacement (LBE), la capture de nouvelle génération, l’entreprise et les soins de santé.

VR pour les patients
VR pour les patients

L’un des plus gros contrats de financement de ce début d’année est celui de la société LBE, Sandbox VR. Tandis que IMAX a mis un terme à ses efforts en matière de réalité virtuelle. D’autres sociétés, telles que Cinemark et Spaces, se lancent sur le marché avec des sites LBE dans les cinémas.

Dans le secteur de la santé, la VR a montré un intérêt constant pour la formation des nouveaux médecins. En outre, la VR est aussi utilisé comme un moyen pour aider les patients. La capture de réalité de nouvelle génération est particulièrement remarquable dans la mesure où elle ouvre de nouvelles expériences à la fois en réalité virtuelle et en réanimation.

La consommation grand public est en plein essor, avec le lancement d’Oculus Quest à la fin du mois et les HMD VR tels que l’Oculus Rift S et le Valve Index, destinés au marché des gros consommateurs, avec des améliorations notables par rapport à la génération précédente. Sony a également annoncé avoir vendu plus de 4,2 millions d’unités de son casque VR pour jeux, le PlayStation VR. Par ailleurs, Nintendo s’est lancée dans la réalité virtuelle avec l’intégration Labo VR pour ses jeux les plus connus comme Mario et Zelda.

Les développeurs indépendants rencontrent un grand succès en VR, avec Beat Saber, le premier titre en VR à avoir été vendu à plus d’un million d’exemplaires en moins d’un an (pour un chiffre d’affaires de plus de 20 millions de dollars), à l’instar d’Angry Birds et d’autres plateformes de de smartphone émergentes.

Des entreprises telles que Superhot Team ont annoncé qu’elles tiraient plus de revenus de leurs jeux de réalité virtuelle en comparant avec les autres jeux non VR, ce qui valide encore davantage l’opportunité pour les développeurs à s’engager dans le monde de la réalité virtuelle.

Enterprise VR gagne également du terrain, avec des offres haut de gamme de Varjo, HP et HTC Vive offrant beaucoup plus de fonctionnalités comme le suivi oculaire qu’on retrouve seulement sur certains casques haut de gamme. Oculus a aussi lancé le casque que tout le monde cherchait, un casque VR autonome avec un suivi 6 DoF, il y a que l’Oculus Quest qui offre cette possibilité (autonome + 6 DoF).

Il existe également de nombreuses réussites majeures pour les logiciels d’entreprise en VR, non seulement avec la formation Strivr de plus d’un million d’employés de Walmart, mais également avec des entreprises telles que Gravity Sketch qui aident Ford à concevoir des voitures et Virtualitics qui aide les scientifiques de Kuehne + Nagel à optimiser leurs chaînes d’approvisionnement et leurs médecins à Cedar Sinai pour sauver des vies.

Pour finir, dans l’ensemble, les résultats du début de 2019 montrent l’ampleur de la réalité virtuelle et des indicateurs solides laissent penser qu’après des années d’adoption, la technologie de la VR a atteint un point d’inflexion majeur. L’adoption de la réalité virtuelle par le public devrait accélérer, grâce aux efforts d’importants acteurs tels que Facebook, HTC et Sony, ainsi qu’aux nombreuses startups qui offrent des programmes VR à la portée de tout le monde.

Découvrez les 5 meilleurs casques VR pour les amateurs des jeux

Vous en avez marre de jouer des jeux en réalité virtuelle en utilisant des casques low cost ? Vous êtes enfin prêt à vous engager et à investir dans un nouveau casque VR afin de vous immerger dans un nouveau monde de jeu, mais vous ne savez pas quel casque VR choisir pour jouer aux jeux vidéo 360° ? Que vous soyez propriétaire d’un ordinateur, d’une console ou un smartphone, dans cet article, vous allez découvrir les cinq meilleurs casques VR pour les jeux vidéo.

Oculus Quest

Casque VR Oculus Quest
Casque VR Oculus Quest
Source : 360natives.com

Oculus et HTC sont en pleine concurrence dans le monde de la réalité virtuelle. Oculus a choisi à offrir au consommateur un casque pas cher sans sacrifier les nécessités de l’utilisateur.

L’Oculus Quest, annoncé récemment, est le casque VR idéal pour ceux qui veulent jouer en VR et qui ne peuvent pas investir dans une console supplémentaire ou un PC puissant. Le Quest est un casque VR autonome sans fil, facile à transporter et facile à utiliser et ne nécessite aucun autre appareil pour fonctionner. C’est le premier casque qui fonctionne sur son propre système et qui donne accès à certains des meilleurs titres de jeux en réalité virtuelle. En plus, il est même compatible 6 DOF. Il existe deux modèles disponibles en précommande, un avec 64 Go de stockage à 399 $ (environ 358 €) et une deuxième version de 128 Go à 499 $ (environ 447 €). Sa disponibilité est prévue pour le 21 mai prochain. Même si le prix est encore élevé, vous n’aurez pas besoin d’une console à 300 € ni d’un ordinateur de jeux qui coûte 2 000 €.

Google Daydream View

Google Daydream View
Google Daydream View

Le Daydream View de Google est un casque VR simple, confortable et très élégant, il fonctionne avec smartphone, et il coûte à 99 $ (environ 88 €). Ce casque VR ne fonctionne pas avec les produits Apple (manque de compatibilité VR dans les iPhones actuels), les propriétaires de téléphones Samsung, de Google et d’autres smartphones qui tournent sous Android peuvent profiter de ce casque pour jouer à des jeux VR et regarder des vidéos 360°. De plus, le Daydream View est équipé d’une télécommande pour faciliter l’utilisation. Ce casque VR a un très beau design, et vous avez un large choix de coloris.

Sony PlayStation VR

PSVR
PSVR

Le PlayStation VR est le meilleur casque de réalité virtuelle pour les consoles de jeux actuellement. Il est disponible à un prix abordable de 218.95 $ (environ 196,11 €). Il fonctionne avec le Playstation 4. Vous pouvez jouer à des jeux comme Tetris Effect et Borderlands 2, ainsi que plusieurs autres exclusivités tels que Job Simulator et Beat Saber. Le PSVR dispose d’une large bibliothèque de jeux. Il est est doté de nombreuses mesures physiques afin de garantir que le casque peut être porté confortablement, quelle que soit sa forme et sa taille.

HTC VIVE Pro

HTC Vive Pro
HTC Vive Pro

C’est le casque haut de gamme, avec un prix de 1399 $ (environ 1253 €). Le Vive Pro de HTC n’est pas à la portée de tout le monde, mais il s’agit de l’un des meilleurs casques de réalité virtuelle pour le grand public. Le Vive Pro est un casque VR haut de gamme, il a des contrôleurs confortables et uniques. Il a des fonctionnalités audio 3D et de suppression du bruit. Ce casque VR nécessite un ordinateur haut de gamme, et la configuration prend un certain temps, mais il est assez facile de démarrer par la suite.

Et bientôt, le HTC Vive Pro recevra une mise à jour majeure : l’eye tracking ! HTC publiera Vive Pro Eye au deuxième trimestre de 2019, cette nouveauté vous permet de suivre les objets dans un jeu seulement en bougeant vos yeux. Ce casque offre l’expérience VR la plus réaliste, et l’ajout d’une nouvelle technologie de suivi oculaire le rend parmi les meilleurs.

Le Labo VR Kit de Nintendo

Nintendo Labo Vr Kit
Nintendo Labo Vr Kit
Source : pointculture.be

Nintendo Labo VR est un casque VR destiné aux propriétaires de Nintendo Switch. Alors que les kits Labo ont fait l’objet d’un examen minutieux dans le monde du jeu vidéo en raison de leur coût élevé, ils offrent de nombreuses possibilités créatives et enseignent même des compétences de base en matière de codage. Le Labo VR permet aux enfants de jouer, créer et concevoir dans un monde virtuel. Le kit oreillette peut être construit et décoré à l’aide d’instructions simples affichées sur le commutateur. Il comprend plusieurs jeux, dont un mini-jeu de blaster et elephant trunk 3D painter. Il existe également un atelier qui enseigne aux joueurs comment créer de nouveaux jeux grâce au codage de base. En outre, le jeu Labo est inclus, Mario Odyssey, The Legend of Zelda et plusieurs autres jeux. Le casque Labo VR coûte 73 $ (environ 66 euros).