Walmart utilise la réalité virtuelle pour entraîner ses employés au Black Friday

Les détaillants sont en train de se préparer pour le Black Friday, une nouvelle méthode cette fois est utilisée durant l’entraînement, il s’agit de la réalité virtuelle.

Photo d'un magasin Walmart

Magasin Walmart

Walmart propose désormais une formation en réalité virtuelle (VR) dans ses 200 académies qui sont situées dans des magasins, ce qui permet de former de manière standard les collaborateurs. Les gestionnaires et les associés de marché suivent la formation, ainsi que le personnel et les superviseurs.

La Boise Academy, située au 8300 West Overland, est la seule qui offre une formation via la VR depuis avril 2017. Les employés d’environ 25 autres sites Walmart situés dans d’autres régions de l’Idaho vont se déplacer afin de suivre cette formation, a déclaré Kirstie Matthews, qui gère l’installation.

“On a remarqué une amélioration de 5 à 10% des employés qui ont suivi la formation via la VR par rapport à ceux qui ne l’ont pas suivi”, a déclaré Matthews.

“Même si le système Walmart n’est pas interactif, les employés ne s’entraînent pas pour travailler avec les clients seulement, la simulation donne aux employés une meilleure idée de ce à quoi ressemble le Black Friday”, a déclaré Matt Farnworth, animateur à la Boise Academy. Les formateurs utilisent une vidéo, enregistrée dans un département électronique de Walmart lors d’une vente réelle au Black Friday, ils montrent aux employés des situations à une salle de classe et ils discutent de la manière dont elles doivent être gérées. Celles-ci peuvent inclure des problèmes de sécurité, des ressources manquantes et d’autres situations potentiellement stressantes.

“C’est difficile de le recréer dans une salle de classe”, a déclaré Farnworth. “Cela donne aux participants une meilleure compréhension de ce à quoi s’attendre”. Le scénario du Black Friday est l’un des 40 modules de formation proposés par les académies.

La VR devrait être un acteur important dans le monde de la vente au détail. Selon Goldman Sachs, le marché de la vente au détail et de la réalité virtuelle dans le commerce de détail atteindrait 1,6 milliard de dollars d’ici 2025.

Une grande partie de cette activité devrait toucher les clients, soit en permettant aux gens de faire des achats via la réalité virtuelle ou en apportant des expériences VR, telles que des randonnées simulées pour attirer les clients dans des magasins physiques. Des détaillants tels que Neiman Marcus et Target investissent également dans des outils de réalité virtuelle pour montrer à quoi ressemblerait le maquillage d’un client, tandis que Williams-Sonoma utilise des outils de réalité virtuelle pour aider les clients de ses magasins Pottery Barn et PBTeen à voir à quoi ressemblerait une pièce lorsqu’on ajoute des produits.

“Walmart pense qu’il est le seul détaillant qui utilise la réalité virtuelle pour former ses employés. Cependant, d’autres détaillants utilisent aussi cette technologie dans la formation, mais ne le révèlent pas car ils considèrent cela comme un avantage concurrentiel”, a déclaré Ramon Llamas, directeur de recherche des appareils mobiles AR et VR pour IDC, société de conseil de Framingham, Massachusetts.

“La formation en réalité virtuelle aide une entreprise à obtenir des associés en quelques semaines au lieu de plusieurs mois”, a-t-il déclaré.

Concernant les exploitants de magasins, la VR est également utilisée pour développer des analyses de cartographie thermique afin de déterminer quels produits et quels présentoirs attirent l’attention des acheteurs.

Walmart a commencé à tester la réalité virtuelle en 2016 après qu’un collaborateur ait constaté comment l’équipe de football de l’Université de l’Arkansas utilisait cette technologie pour gérer des situations inhabituelles et difficiles à reproduire. La société a commencé avec 30 académies et s’est étendue à l’ensemble du pays lorsque les essais ont mené vers le succès. “Les académies peuvent former environ 7 000 employés par semaine en utilisant le réalité virtuelle”, a déclaré Matthews.

Le logiciel utilisé par la société est développé par STRIVR, une société californienne basée à Menlo Park et spécialisée dans la formation en réalité virtuelle pour les entreprises et les équipes sportives. La société prévoit d’envoyer quatre casques Oculus Go à chaque Walmart Supercenter et deux autres à chaque magasin à un prix réduit.

En février, Walmart a racheté Spatialand, c’est une société qui fabrique des logiciels qui transforment le contenu existant en expériences immersives de réalité virtuelle, l’entreprise américaine a déposé plusieurs brevets sur l’utilisation de la réalité virtuelle dans ses magasins.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.